Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le devenir de l’enfant et l’adolescent diabétiques de type 1 - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.387 
S. Hamdi  : Dr, N. Ben Amor : Dr, I. Ksira : Dr, H. Sfar : Dr, J. Ben Slimène : Dr, M. Zarrouk : Dr, O. Fendi : Dr, F. Ben Mami : Pr
 Institut national de nutrition de Tunis, Tunis 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Le diabète sucré pose un problème majeur de santé publique de part sa prévalence sans cesse croissante et sa gravité. Quand il touche les sujets jeunes, le problème est encore plus aigu, vue les multiples complications auxquelles il les expose.

Patients et méthodes

Étude descriptive transversale portant sur 68 patients diabétiques de type 1 colligés à l’institut national de nutrition de Tunis.

Résultats

L’HBA1C moyenne était 10,3±2 %. 33,8 % étaient porteurs d’une rétinopathie diabétique, 28 % d’une néphropathie diabétique. La majorité de nos patients étaient scolarisés, 59 % âgés de plus de 25ans étaient sans profession. Le nombre de jours d’absentéisme au travail pendant les 3 derniers mois était en moyenne de 7jours. Douze pour cent des hommes et 28 %des femmes étaient mariés. Sept patientes avaient présenté une complication lors de déroulement de leurs grossesses. 8,8 % des patients avaient des troubles psychologiques essentiellement anxio-dépressifs.

Discussion

Nous avons trouvé une corrélation statistiquement significative entre la rétinopathie et la néphropathie d’une part, et la durée d’évolution du diabète (p=0,016) ainsi que le schéma thérapeutique d’autre part (p=0,034). L’étude DCCT (Diabetes Control and Complications Trial) a montré que l’insulinothérapie intensive réduisait le risque d’apparition de la rétinopathie de 35 à 90 % et celui de la micralbuminurie de 39 %. Nous n’avons pas trouvé une corrélation statistiquement significative entre l’équilibre glycémique ou les complications dégénératives et l’absentéisme au travail. Les troubles psychologiques étaient significativement plus fréquents chez les patients ayant un mauvais équilibre glycémique (p=0,045). Le diabète de type 1 bien équilibré ne semble pas constituer un obstacle à une vie socioprofessionnelle normale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 386 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Utilisation des plantes hypoglycémiantes dans le traitement du diabète
  • I. Ksira, H. Sfar, S. Hamdi, N. Ben Amor, O. Fendi, M. Zarrouk, F. Ben Mami
| Article suivant Article suivant
  • Quel est le profil urodynamique des troubles mictionnels chez le diabétique ?
  • L. Riah, A. Naitkhachat, F. Lmidmani, A. El Fatimi, A. Tahiri

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.