Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La mesure de l’index bras-cheville chez le diabétique ; reproductibilité et limites - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.390 
N. Sahli  : Dr, R. Gharbi : Dr, I. Rojbi : Dr, M. Mokaddem : Dr, N. Hbeili : Dr, F. Kanoun : Dr, M. Chihaoui : Dr, F. Chaker : Dr, M. Yazidi : Dr, H. Slimane : Pr
 CHU La Rabta, Tunis 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

L’index bras-cheville (IBC) est un rapport de la pression artérielle systolique (PAS) à la cheville sur la PAS brachiale. Moyen simple et non invasif dont les seuils de normalité sont 0,90 et 1,30.

Matériels et méthodes

Étude rétrospective sur 50 diabétiques, ayant eu une mesure systématique de l’IBC par Doppler avec un suivi minimal de 5ans [5-14].

Résultats

L’IBC était normal dans 31 cas et pathologique dans 19 cas (10 bas et 9 élevés). L’âge moyen était de 53,4ans. La durée moyenne d’évolution du diabète à l’hospitalisation (t0) était de 6ans et l’HbA1c moyenne était de 10 %. Ils étaient tabagiques dans 26 % des cas, ayant une HTA, une dyslipidémie et une albuminurie dans 64 %, 60 % et 42 % respectivement. Les patients à IBC normal à t0 ont présenté dans un délai moyen de 5ans : un accident cardiovasculaire (ACV) dans 2/3 des cas et une artérite des membres inférieurs (AOMI) dans 36 % des cas. Les patients avec IBC élevé ont eu un ACV dans 1/3 des cas dont deux AOMI. Ceux à IBC bas avaient une AOMI à t0 dans 30 % des cas, les autres n’ont pas eu d’ACV au cours du suivi.

Discussion

Nos résultats concordent avec ceux de la littérature. L’application de l’IBC trouve son intérêt plus dans le dépistage de l’AOMI existante que pour prévoir l’apparition des ACV. Il s’agit d’une variable biologique qui connaît des limites et des causes d’erreurs, pouvant sous-estimer la maladie athéromateuse chez les diabétiques où la médiacalcose est fréquente.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 386-387 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Thérapie matricielle pour pied diabétique ulcéré : à propos de 05 cas
  • I. Azgaou, G. El Mghar, N. El Ansari
| Article suivant Article suivant
  • Les troubles vésico-sphinctériens et diabète au Maroc
  • S. Lahrabli, N.S. Diagne, A. Nait Khchat, A. Herman, K. Belhaj, F. Lmidmani, A. El Fatimi, A. Taheri

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.