Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le déclin du débit de filtration glomérulaire à long terme chez le diabétique au stade d’albuminurie - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.395 
C. Chaari , H. Abdessalem, Y. Htira : Dr, E. Fennira, F. Mahjoub : Dr, C. Amrouche : Dr, H. Jamoussi : Dr, S. Blouza : Pr
 Service de nutrition et de maladies métaboliques A, Institut national de nutrition, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Dès l’installation de l’albuminurie chez le diabétique, le débit de filtration glomérulaire (DFG) diminue progressivement avec des vitesses très variables selon les individus ce qui conduit à l’insuffisance rénale chronique.

Patients et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective longitudinale portant sur 49 patients diabétiques. Ces patients étaient recrutés à la consultation externe de l’institut national de nutrition entre 2001 et 2002 (T0) puisqu’ils présentaient une albuminurie positive. Leurs dossiers ont été revus après 10ans (T10) dans le but d’évaluer l’évolution de l’équilibre glycémique, de l’albuminurie et du DFG.

Résultats

Notre population est répartie en 49 % d’hommes et 51 % de femme. 40,5 % sont diabétiques de type 1 et 50,5 % de type 2. La durée d’évolution moyenne du diabète à la découverte de la néphropathie était de 13±6,3ans pour le type 1 et de 14±7,9ans pour le type 2. À T0 41,6 % des patients avaient une clairance de créatinine inférieure à 60ml/min, à T10 33,3 % avaient une clairance <60ml/min dont 8,3 % étaient au stade d’IRC terminale. L’albuminurie et la clairance de créatinine moyennes à T0 étaient de 910,12±1239,35mg/24h et 77,1±33,02ml/min avec un déclin du DFG de −13,81ml/min en 10ans.

Discussion

L’insuffisance rénale chronique est la complication la plus redoutable du diabète sucré, ce travail reflète l’importance du suivi régulier de la fonction rénale une fois l’albuminurie installée et l’importance de la prise en charge de la néphropathie dès le stade précoce.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 388 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Vascularite cutanée induite par la lévofloxacine chez un diabétique
  • S. El Aoud, N. Charfi, N. Cheikhrouhou, M. Kesentini, T. Boudawara, M. Abid
| Article suivant Article suivant
  • Hyperleucocytose et infection latente chez le diabétique type 1 en décompensation cétosique : quelle corrélation ?
  • S. Elamari

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.