Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pied de Charcot bilatéral chez une jeune diabétique : une association rare - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.399 
C. Abettan a, , C. Condomines a, P. Labauge b : Pr, M. Ribotton a : Dr, E. Renard a : Pr, A. Wojtusciszyn a : Pr
a Département d’endocrinologie diabéte nutrition, hôpital Lapeyronie, Montpellier 
b Département de neurologie, hôpital Gui-de-Chauliac, Montpellier 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Le pied de Charcot est une complication rare des diabètes souvent anciens et multicompliqués (prévalence=0,08–7 %) [1].

Cas

Nous rapportons le cas d’une femme de 26ans d’origine maghrébine, diabétique depuis 10ans (Hba1c 11,2 %) hospitalisée pour œdème aigu douloureux du pied gauche, sans traumatisme retrouvé. L’IRM a posé le diagnostic de pied de Charcot avec fracture de l’os naviculaire gauche. Trois mois plus tard, elle s’est présentée dans notre service pour les mêmes symptômes controlatéraux. L’IRM réalisée alors a retrouvé une fracture du calcanéum droit, permettant de diagnostiquer un pied de Charcot bilatéral. Le bilan des complications réalisé a retrouvé une atteinte neuropathique exclusive avec neuropathie périphérique sensitivo-motrice et neuropathie végétative sévère (neuropathie autonome cardiaque -tachycardie et hypotension orthostatique sévère, gastroparésie, diarrhées chroniques, incontinence anale et incontinence urinaire). L’absence de rétinopathie et de néphropathie est notable. Une maladie de Biermer, un VIH, une hépatite B et une syphilis ont été éliminés.

Discussion

La prévalence du pied de Charcot dans les diabètes à complications exclusivement neuropathiques serait de 29 % [2]. Le cas présenté ici reste exceptionnel de par la présence d’un pied de Charcot bilatéral chez une patiente jeune dont le diabète n’évolue que depuis 10ans. L’atteinte neurologique sévère exclusive présentée chez notre patiente semble renforcer la thèse classique d’une physiopathologie neuropathique des pieds de Charcot.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 389 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les paramètres anthropométriques chez un groupe de patients diabétiques de type 2
  • I. Khaldouni, I. Damoune, H. Ouahabi, F. Ajdi
| Article suivant Article suivant
  • L’évolution à long terme de l’albuminurie sous IEC dans une population de diabétiques tunisiens
  • H. Abdesselem, C. Chaari, E. Fennira, Y. Htira, O.K. Sallem, O. Berriche, C. Amrouche, H. Jamoussi, S. Blouza

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.