Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’évolution à long terme de l’albuminurie sous IEC dans une population de diabétiques tunisiens - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.400 
H. Abdesselem  : Dr, C. Chaari : Dr, E. Fennira : Dr, Y. Htira : Dr, O.K. Sallem : Dr, O. Berriche : Dr, C. Amrouche : Dr, H. Jamoussi : Dr, S. Blouza : Dr
 Institut national de nutrition, Tunis, Tunisia 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La néphropathie diabétique est une complication grave constituant un tournant évolutif dans la maladie diabétique. Le but de ce travail était d’étudier la progression de la néphropathie sous IEC dans un groupe de diabétique après 10ans d’évolution.

Matériels et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective longitudinale portant sur 49 patients diabétiques de type 1 ou 2 qui présentaient une albuminurie positive entre 2001 et 2002. Mis sous I E C, leurs dossiers ont été revus en 2014 pour vérifier l’évolution de l’albuminurie et du débit de filtration glomérulaire.

Résultats

Notre population était répartie en 49 % d’hommes et 51 % de femme. 40,5 % des diabétiques étaient de type 1 et 50,5 % de type 2. L’âge moyen de découverte du diabète était de 18,35±12,46ans pour le type 1 et 42,29±8,97ans pour le type 2 et la durée d’évolution moyenne du diabète à la découverte de la néphropathie était de 12,98±7,3ans. L’albuminurie moyenne initiale était de 910,1±1239,3mg/24h et après 10ans de 503,6±706,6mg/24h. Après 10ans d’évolution, 50 % des patients présentant une macroalbuminurie sont passés au stade de microalbuminurie mais aucun n’est passé au stade d’albuminurie négative, par contre le 1/3 des patients présentant une microalbuminurie initiale ont eu une négativation de l’albuminurie au bout de 10ans d’évolution.

Discussion

Ce travail souligne l’importance d’un dépistage précoce de la néphropathie diabétique au stade de la microalbuminurie afin d’instaurer un traitement néphroprotecteur.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 389 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pied de Charcot bilatéral chez une jeune diabétique : une association rare
  • C. Abettan, C. Condomines, P. Labauge, M. Ribotton, E. Renard, A. Wojtusciszyn
| Article suivant Article suivant
  • Diabète et dyslipémie : les alliés ennemis
  • H. Sfar, I. Ksira, N. Ben Amor, S. Hamdi, O. Fendi, M. Zarrouk, F. Ben Mami

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.