Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Infections neuroméningées chez le diabétique : à propos de 8 cas - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.405 
N. Sghaier : Dr, F. Larbi Ammari : Dr, H. Haj Kacem : Dr, S. Younes : Dr, W. Alaya : Dr, B. Zantour : Pr, M.H. Sfar  : Pr
 Service de médecine interne, CHU Tahar Sfar, Mahdia 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Déterminer les caractéristiques cliniques, paracliniques et évolutives des méningites et méningo-encéphalites chez les diabétiques.

Patients et méthodes

Étude rétrospective portant sur 8 malades diabétiques hospitalisés pour infection neuroméningée, au service d’endocrinologie du CHU de Mahdia (Tunisie) durant une période de 8ans.

Résultats

Il s’agissait de 6 hommes et 2 femmes âgés en moyenne de 61ans hospitalisés pour une méningite (n=4) et une méningo-encéphalite (n=4). Tous les patients étaient diabétiques de type II. Le diabète était décompensé sous le mode cétosique (n=2) et hyperglycémique (n=1). Le liquide céphalorachidien était clair (n=5), avec une pléiocytose moyenne de 227 (25–600 éléments blancs/mm3) à prédominance lymphocytaire (n=6), une hyperalbuminorachie moyenne de 1,8g/l (0,89–3,39g/l) et une hypoglucorachie (n=3). La CRP était élevée dans tous les cas. L’imagerie cérébrale avait objectivé une hydrocéphalie (n=1) et des lacunes ischémiques anciennes (n=1). La sérologie West Nile Virus était positive dans le sang (n=3). Une antibiothérapie (céfotaxime) était instaurée chez six patients pour une durée moyenne de 10jours. Deux patients avaient reçu de l’aciclovir pendant 15jours. La durée moyenne d’hospitalisation était de 20jours. L’évolution était favorable dans 6 cas et marquée par la persistance d’une épilepsie sequellaire dans un cas.

Discussion

Les infections neuroméningées survenant chez le diabétique sont plus sévères que celles du non diabétique du fait de la fragilité du terrain, du risque de décompensation métabolique et de séquelles neurologiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 391 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Crises épileptiques et hyperglycémie sans cétose étude de série
  • M. Aissi, M. Rekik, R. Machraoui, S. Younes, H. Sayadi, M. Frih Ayed
| Article suivant Article suivant
  • Le syndrome de Bardet-Biedl dans une famille congolaise : à propos de 2 cas, diagnostiqués au décours d’un coma diabétique
  • C.L. Elenga-Bongo, L. Manvouri, H.G. Monabeka

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.