Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La fasciite nécrosantes et diabète (à propos de 15 cas) - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.407 
S. Omran  : Dr, A. Chadli : Pr, S. El Aziz : Pr, A. Farouqi : Pr
 CHU Ibn Rochd, Casablanca 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La fasciite nécrosante est une infection rare mais potentiellement grave, caractérisée par une nécrose des aponévroses superficielles et du tissu sous-cutané. Elles sont plus fréquentes chez le diabétique, mettant parfois en jeu le pronostic vital et fonctionnel.

L’objectif de notre travail et de décrire les caractéristiques cliniques de cette affection, son évolution et leur prise en charge.

Patients et méthodes

Notre étude a porté sur 15 cas de fasciite nécrosante sur une durée 5ans (2009–2014). Description de leurs caractéristiques cliniques, bactériologiques, thérapeutiques.

Résultats

L’âge moyen de nos patients était de 45ans avec un sex-ratio H/F=13/2. Quatre-vingt pour cent de nos patients étaient diabétiques de type 2 avec une durée moyenne d’évolution de 11 ans et une HbA1c moyenne de 10,5 % ; un cas de fasciite était révélateur de diabète. La prise en charge a consisté en une nécrosectomie associée à des soins quotidiens, en une antibiothérapie adaptée au germe identifié et en une insulinothérapie intensive chez touts les patients. L’évolution a été marquée par l’amélioration locale et générale chez 13 patients qui ont bénéficié d’une greffe après un délai moyen d’un mois ; un cas d’amputation a été réalisé et un cas de décès enregistré dans un tableau de septicémie.

Conclusion

La facsiite nécrosante reste une affection grave, notamment chez le diabétique, son évolution est rapide et dramatique d’où la nécessité d’une prise en charge rapide et précoce des patients dans un cadre de coopération multidisciplinaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 391 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le syndrome de Bardet-Biedl dans une famille congolaise : à propos de 2 cas, diagnostiqués au décours d’un coma diabétique
  • C.L. Elenga-Bongo, L. Manvouri, H.G. Monabeka
| Article suivant Article suivant
  • SWAN-iCare : prise en charge des plaies de pied diabétique par pression négative et monitoring à distance de la cicatrisation
  • I. Texier, G. Dudnik, J.N. Kristensen, M. Laurenza, L. Lymperopoulos, D. Soudris, C. Saxby, T. Navarro, F. Di Francesco, P. Salvo, M. Romanelli, P.Y. Benhamou, M. Muller

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.