Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les infections respiratoires basses chez les diabétiques : à propos de 29 cas - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.412 
W. Ben Salem  : Dr, F. Larbi Ammari, Dr, H. Haj Kacem, Dr, O. Berriche, Dr, W. Alaya, Dr, A. Fradi, Dr, B. Zantour : Pr, M.H. Sfar : Pr
 Service de médecine interne, CHU Tahar Sfar, Mahdia 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Déterminer les particularités épidémiologiques, cliniques, paracliniques et évolutives des broncho-pneumopathies chez les diabétiques.

Matériels et méthodes

Étude rétrospective portant sur 29 cas de bronchopneumopathie chez des patients diabétiques hospitalisés dans le service d’endocrinologie de l’EPS de Mahdia (Tunisie) entre 2010–2013.

Résultats

L’âge moyen de nos malades était de 60,4ans (22–86ans) avec un sex-ratio à 0,5. Le diabète était de type 2 dans 25 cas et compliqué de macro-angiopathie dans 6 cas. Il était décompensé dans tous les cas (hyperglycémie : 50 % des cas, cétose dans 11 cas, hyperosmolarité dans 4 cas). La fièvre était présente dans 13 cas. La symptomatologie respiratoire était à type de : toux productive dans 17 cas, toux sèche dans 10 cas, dyspnée et douleur basithoracique dans 3 cas respectivement. L’auscultation pulmonaire avait objectivé des râles bronchiques dans 18 cas et crépitants dans 10 cas. Un syndrome inflammatoire biologique était noté dans 27 cas. La radiographie thoracique avait montré des opacités alvéolo-interstitielles dans 11 cas et un syndrome interstitiel dans 10 cas. Une antibiothérapie était instaurée dans tous les cas (une fluoroquinolone dans 12 cas, amoxicilline-acide clavulanique ou céfotaxime dans 17 cas) pour une durée moyenne de 14jours. L’évolution était favorable dans 28 cas. Un patient avait nécessité une prise en charge en réanimation pour avec un sepsis sévère.

Discussion

Les bronchopneumopathies sont fréquentes chez les diabétiques. Elles sont potentiellement graves du fait de l’immunodépression générale et locale et du risque de décompensation métabolique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 393 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Néphrites suppuratives chez les diabétiques
  • F. Boubaker, F. Larbi Ammari, W. Alaya, H. Haj Kacem, B. Zantour, M.H. Sfar
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation de la croissance staturale chez l’enfant diabétique de type 1
  • D. Bekkat-Berkani, A. Bensenouci

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.