Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation de l’apport du score de risque finlandais (FINDRISC) seul et combiné à la glycémie à jeun dans l’identification du diabète et du prédiabète - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.447 
M. Azzouz a,  : Dr, L. Yuergui b : Pr, M. Guerchani, Dr c, A. Meftah, Dr a, S. Mimouni a : Pr, A. Boudiba a : Pr
a Service de diabétologie, CHU Alger centre, Alger 
b Service de biochimie, CHU Alger centre, Alger 
c Service d’epidemiologie, CHU Alger centre, Alger 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs de l’étude

Le but de l’étude est de comparer la performance du score de risque diabétique finlandais (FINDRISC) à celle de la glycémie à jeun (GAJ) pour le dépistage de la Dysglycémie.

Patients et méthodes

Mille patients ont bénéficié d’une hyperglycémie provoquée par voie orale. Nous avons étudié la performance du FINDRISC seul et combiné à la GAJ dans l’identification du diabète et du prédiabète.

Résultats

Une GAJ ≥1,10 g/l a une sensibilité de 84 % et une spécificité de 88 % pour l’identification du diabète et pour le diagnostic de la dysglycémie sa sensibilité et sa spécificité sont de 62 % et 100 % respectivement. Au seuil de 1,00 g/l, la sensibilité de la GAJ pour l’identification du diabète est de 94 % et la spécificité est de 73 %.

La combinaison : « GAJ ≥1,10 g/l et FINDRISC » a la meilleure spécificité (92 %) pour l’identification du diabète mais elle a une sensibilité basse (58 %). La stratégie basée sur la combinaison « GAJ1,00 ou SDR+ » présente la meilleure sensibilité (97 %) et valeur prédictive (98 %).

Conclusion

L’identification des sujets à haut risque est nécessaire afin de prévenir et de dépister précocement le diabète de type 2. Le FINDRISC représente une bonne alternative à la GAJ dans le dépistage de la dysglycémie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 403 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Mélanome malin : un diagnostic différentiel d’une plaie chronique de pied diabétique
  • M. Oreglia, O. Chabre, P.Y. Benhamou, M. Muller
| Article suivant Article suivant
  • Une maladie de Lapyronie qui révèle un diabète sucré et une hypertension artérielle
  • F. Boubaker, B. Zantour, W. Alaya, W. Chebbi, O. Berriche, H. Bouzidi, M.H. Sfar

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.