Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La comorbidité endocrinienne et la dépendance chez le sujet âgé - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.450 
S. Hammami  : Pr, A. Jebali, G. Gharsallah, R. Bouzgarrou, H. Ben Aicha
 Service de médecine interne, CHU Fattouma Bourguiba, Monastir 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

L’évaluation de la comorbidité des sujets âgés est une étape importante pour une meilleure prise en charge pour un « vieillissement réussi ».

Patients et méthodes

L’étude a porté sur l’ensemble des personnes vivant dans un centre de protection. Notre population comprenait 39 hommes et 23 femmes avec un sexe ratio à 0,58. L’âge moyen était de 76±7,7 ans. La grille AGGIR (Autonomie Gérontologique Groupe Iso Ressources) répartit la population en deux groupes : G1 dépendants et G2 autonomes.

Le score de CIRS-G (Cumulative Illness Rating Scale) évalue la comorbidité.

Le MNA test (Mini Nutritional Assessement test) apprécie les risques de dénutrition.

Résultats

Notre étude a montré 37 % (n=23) de dépendance (G1) et 63 % (n=39) d’autonomie (G2). La moyenne de CIRSG était à 9,91.

Environ 34 % des résidents présentaient une atteinte de gravité intermédiaire et étaient 66,6 %des hommes et 43,4 % des femmes. Et 66 %des résidents en étaient indemnes.

L’étude a montré que 27,4 % des résidents étaient diabétiques dont 52,9 % étaient des femmes.

Un pourcentage de 34,8 % des sujets dépendants G1 étaient diabétiques.

Les atteintes endocriniennes n’étaient pas significativement liées à la survenue de dépendance (p=0,31).

Le test MNA a montré que 38,7 % des résidents présentaient une possibilité de malnutrition.

La possibilité de malnutrition ne représentait pas un facteur de risque de perte d’autonomie dans notre étude (p>0,05).

Conclusion

L’évaluation de la comorbidité a un intérêt pronostique, ainsi que sur le plan économique, elle permet d’anticiper les complications responsables d’hospitalisations et de coûts importants.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 404 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Tabac et complications dégénératives chez le diabétique : étude comparative entre les diabétiques fumeurs et non fumeurs
  • A.E. Tadmori, F. Aziouaz, H. El Ouahabi, F. Ajdi
| Article suivant Article suivant
  • Proposition d’un modèle de score de risque diabétique dans une population algéroise
  • M. Azzouz, M. Guerchani, L. Yuergui, R. Hannachi, A. Boudiba

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.