Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Résultats de la chirurgie dans l’hyperplasie congénitale des surrénales (PHF) - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.482 
S. Ouahid a,  : Pr, D. Meskine a : Pr, A.E.M. Haddam a : Pr, L. Osmane b : Dr
a Hôpital Ibn Ziri, Alger 
b Hôpital de Belfort, Alger 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Le déficit en 21 hydroxylase de l’hyperplasie congénitale pose des problèmes aux adolescents qui se résument par l’obtention d’une taille normale, mais impliquent la recherche de la meilleure apparence physique notamment sur le plan sexuel.

Buts

Évaluer les résultats de la chirurgie et définir d’autres méthodes thérapeutiques.

Patientes et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective réalisée sur 36 patientes dont 27 adultes et 9 adolescentes. Le diagnostic positif à la naissance posé à la naissance sur le plan clinique associe un Syndrome de perte de sel et une virilisation des organes génitaux externes (Stade 3–4 de Prader). Sur le plan biologique, 17 OHP, testostérone, 4 androstenédione sont élevés. Sur le plan morphologique, l’échographie pelvienne révèle des organes génitaux internes féminins (utérus-ovaires). Sur le plan thérapeutique, un traitement médical et chirurgical est préconisé. Le traitement médical consiste en des doses d’hydrocortisone et de fluorohydrocortisone. Quant au traitement chirurgical, il a consisté en un enfouissement clitoridien, clitoridectomie, vaginoplastie.

Résultats

L’Hypertrophie clitoridienne est présente après la cure chirurgicale et persiste a l’âge adulte; –le clitoris est mal positionné chez 18 patientes; –l’orifice vaginal est sténosé chez les 27 patientes adultes a l’origine d’un hématocolpos; –les lèvres labio-scrotales restent boursoufflées.

Conclusion

Le stade avancé de virilisation de nos patientes explique les difficultés chirurgicales de cette pathologie. En effet l’aspect féminin n’est pas obtenu.

La meilleure alternative thérapeutique serait le diagnostic anténatal qui permettrait d’atténuer la virilisation et faciliter la prise en charge chirurgicale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 414 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Galactocèle chez une petite fille : quel serait sa pathogénie ?
  • S. Hajhouji, K. Hakkou, A. Gaouzi
| Article suivant Article suivant
  • Hyperthécose ovarienne post-ménopausique : à propos d’une observation
  • N. Kattan, N. Hamour, Y. Braik-Djellas, A. Bounaga, M.A. Beaudoin, P. Gilet, L. Meillet, F. Schillo, A. Penfornis

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.