Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Virus de l’hépatite E, implications en transfusion sanguine - 23/10/14

Doi : 10.1016/j.tracli.2014.07.007 
P. Gallian a, , b , Y. Piquet c, A. Assal c, R. Djoudi d, J. Chiaroni a, J. Izopet e, f, g, P. Tiberghien d, h
a Établissement français du sang Alpes Méditerranée, 149, boulevard Baille, 13392 Marseille cedex 5, France 
b UMR D 190 « Émergence des pathologies virales » (Aix-Marseille University IRD French institute of research for development EHESP French school of public health), Marseille, France 
c Établissement français du sang Aquitaine-Limousin, Bordeaux 33035, France 
d Établissement français du sang, La Plaine Saint-Denis 93218, France 
e Inserm, U1043, centre de physiopathologie de Toulouse-Purpan, Toulouse 31300, France 
f Faculté de médecine Toulouse-Purpan, université Toulouse III Paul-Sabatier, Toulouse 31300, France 
g Centre national de référence hépatite E, institut fédératif de biologie, CHU de Toulouse, Toulouse 31300, France 
h UMR 1098 Inserm – université de Franche-Comté – établissement français du sang, Besançon 25000, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le virus de l’hépatite E (VHE) est un virus à ARN non enveloppé. Le mode principal de transmission interhumaine est lié à une contamination par voie orofécale. Les cas autochtones observés dans les pays industrialisés sont dus aux génotypes 3 et 4 qui ont un réservoir animal. L’homme se contamine par ingestion de viandes crues ou mal cuites. Dans la majorité des cas, les infections VHE 3 et 4 sont asymptomatiques. Toutefois, le génotype 3 peut être responsable de formes chroniques chez les patients immunodéprimés, en particulier les transplantés et les patients en oncohématologie. En Europe, la transmission par produits sanguins a été démontrée formellement pour le génotype 3 (VHE 3). Les données de séroprévalence IgG et de prévalence de l’ARN VHE sont élevées en France comme dans de nombreux pays européens, ce qui traduit une circulation du virus importante. Le test systématique des dons de plasmas destinés au traitement par solvant détergent montre qu’environ 1 don sur 2218 collectés est infecté par l’ARN du VHE. La nécessité et les modalités de mise en œuvre de mesures de prévention de la contamination du VHE par les produits sanguins sont en cours de réflexion en France comme dans d’autres pays européens. Le dépistage du génome viral est le seul moyen de prévention susceptible d’être utilisé. Différentes stratégies visant à tester en unitaire ou en mini-pool tout ou partie des dons de sang sont en cours d’investigation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Hepatitis E virus (HEV) is a non-enveloped RNA virus transmitted by the fecal-oral route. Autochthonous hepatitis E occurring in developed countries is caused by genotypes 3 and 4 and is a zoonotic infection. Humans are infected mostly after ingestion of undercooked meat from infected animals. Most HEV 3 and 4 infections are clinically inapparent. However, genotype 3 (HEV 3) can lead to chronic hepatitis in immuno-compromised patients such as organ-transplant recipients and patients with haematological malignancies. In Europe, HEV 3 is implicated in transfusion-transmitted HEV infection. In France, as observed in several European countries, prevalence of HEV RNA and specific IgG antibodies are high indicating that viral circulation is important. The systematic HEV NAT screening of blood donations used for preparation of solvent detergent plasma indicate that 1 to 2218 donation is infected by HEV RNA. The need or implementation's impacts of safety measures to prevent HEV transmission by blood transfusion are under reflexion by French's health authorities. The HEV NAT screening is the only available tool of prevention. Alternative strategies are under investigation including individual or mini pool NAT testing all or part of blood donations.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : VHE, Transfusion sanguine, Prévalence, DGV

Keywords : HEV, Blood transfusion, Prevalence, NAT


Plan


 Cet article est issu des communications du XIe congrès national d’hémovigilance et de sécurité transfusionnelle. 19–21 novembre 2014. Parc Chanot, Marseille.


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 21 - N° 4-5

P. 173-177 - novembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pertinence des mesures sécuritaires transfusionnelles vis-à-vis du HTLV en 2014
  • S. Laperche, J. Pillonel
| Article suivant Article suivant
  • Physiopathologie de la drépanocytose
  • P. Renaudier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.