Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Stratégie thérapeutique au long cours dans la bronchopneumopathie chronique obstructive : comment modifier le cours de la maladie - 01/11/14

Long-term treatment strategy in chronic obstructive pulmonary disease: How to change the course of the disease

Doi : 10.1016/j.lpm.2014.09.009 
Philippe Devillier 1, , Hélène Salvator 1, 2, Nicolas Roche 3, Stanislas Grassin-Delyle 1, Emmanuel Naline 1, Sylvie Dorocant 1, Hélène Neveu 2
1 Hôpital Foch, UPRES EA 220, 92150 Suresnes, France 
2 Hôpital Foch, service de pneumologie, 92150 Suresnes, France 
3 Université Paris Descartes (EA2511), AP–HP, groupe hospitalier Cochin, site HIA du Val de Grâce, service de pneumologie et soins intensifs respiratoires, 75005 Paris, France 

Philippe Devillier, Université Versailles Saint-Quentin, hôpital Foch, UPRES EA 220, 11, rue Guillaume-Lenoir, 92150 Suresnes, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le samedi 01 novembre 2014
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Points essentiels

La BPCO est une maladie pulmonaire avec un retentissement systémique dont il est nécessaire d’évaluer la sévérité avant de décider et initier une stratégie thérapeutique.

Le sevrage tabagique est primordial quel que soit le stade de la maladie, pour ralentir le déclin de la fonction respiratoire, améliorer les symptômes, réduire la fréquence des exacerbations, améliorer la tolérance à l’effort et diminuer la mortalité globale.

Les bronchodilatateurs ont une place essentielle dans la prise en charge médicamenteuse de la BPCO. Les bronchodilatateurs inhalés de longue durée d’action sont indiqués lorsque la symptomatologie persiste (notamment la dyspnée) malgré l’utilisation pluriquotidienne d’un bronchodilatateur de courte durée d’action. Ils modifient l’évolution au long cours de la maladie, notamment en réduisant la fréquence des exacerbations.

Le choix entre un β2-adrénergique et un anticholinergique est fonction du bénéfice symptomatique individuel.

Les corticoïdes ne sont indiqués que sous forme d’associations fixes avec un β2-adrénergique de longue durée d’action par voie inhalée chez des patients ayant des exacerbations répétées malgré un traitement continu par bronchodilatateur. L’association d’un corticoïde inhalé à un β2-adrénergique de longue durée d’action permet de réduire la fréquence des exacerbations modérées à sévères.

La réhabilitation devrait être proposée à tout patient qui a une dyspnée, une intolérance à l’exercice, ou une limitation de ses activités quotidiennes liées à la BPCO malgré un traitement médicamenteux optimal de sa maladie et des éventuelles comorbidités. Par une prise en charge multidisciplinaire et individualisée, elle permet d’optimiser les performances physiques, l’insertion sociale, l’autonomie et diminue la consommation de soins en réduisant les exacerbations, les consultations en urgence et la durée des hospitalisations.

Les objectifs de la réhabilitation ne se limitent pas à l’obtention d’une augmentation de la capacité fonctionnelle d’effort mais aussi à des changements durables de comportement nécessaires à une amélioration de l’état de santé et de la qualité de vie du patient. C’est un moment privilégié pour l’éducation thérapeutique, essentielle dans le parcours de soin du patient souffrant de BPCO.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Key points

COPD is a pulmonary disease with a systemic impact. The goals of COPD assessment are to determine the severity of the disease to guide management.

Smoking cessation is a prime objective at all the stages of the disease to modify the long-term decline in lung function, reduce the COPD symptoms, and the frequency of exacerbations, improve health status and reduce mortality.

The bronchodilators are central in the pharmacologic management of COPD. Long-acting bronchodilators are indicated as maintenance treatment to relieve COPD symptoms (particularly dyspnea) despite regular use of short-acting bronchodilators. Long-acting bronchodilators reduce the exacerbation rate. The choice between a long-acting β2-adrenergic and an anticholinergic depends on the patient's perception of symptom relief.

The inhaled corticoids are only indicated in COPD combined with long-acting β2-adrenergic in patients with severe COPD and a history of repeated exacerbations, who have significant symptoms despite therapy with bronchodilators. The combination of an inhaled corticosteroid with a long-acting β2-agonist reduces the exacerbation rate.

The rehabilitation should be offered to all patients with dyspnea, exercise intolerance, or limitation in everyday activities related to COPD despite optimal pharmacological therapy and management of co-morbidities. Pulmonary rehabilitation is a multidisciplinary and tailored management of the COPD patients which enable to optimize exercise capacity, social reintegration, autonomy, reduce health care costs by decreasing the exacerbation rate, urgent visits and duration of hospitalisation.

The rehabilitation is not just focusing on the improvement of exercise capacity, but also seeks sustained behavioural changes that are needed to achieve real improvement in health status and quality of life. Pulmonary rehabilitation is also an excellent opportunity for education which is critical in the healthcare pathway.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.