Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Sévérité de l’œdème maculaire diabétique (OMD) en Seine-Saint-Denis chez des patients traités par anti-VEGF - 06/11/14

Doi : 10.1016/j.jfo.2014.08.002 
S. Stéphan , F. Fajnkuchen, M. Addou-Regnard, T. Grenet, S. Nghiem-Buffet, G. Chaine, A. Giocanti-Auregan
 Service d’ophtalmologie, CHU Avicenne, 125, rue de Stalingrad, 93000 Bobigny, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

L’œdème maculaire diabétique (OMD) est la principale cause de baisse d’acuité visuelle chez les patients diabétiques. Sa survenue est corrélée à la durée d’évolution du diabète, à la qualité de l’équilibre glycémique et tensionnel et à la sévérité de la rétinopathie diabétique (RD), ce qui nécessite un accès aux soins optimisé. Nous avons voulu étudier si l’œdème maculaire diabétique était plus sévère en Seine-Saint-Denis, département présentant à la fois un faible niveau moyen de revenu par habitant et une faible démographie médicale.

Patients et méthodes

Nous avons inclus tous les patients diabétiques ayant un OMD traité par injections intra-vitréennes de ranibizumab et examinés entre novembre 2012 et avril 2013. Afin d’apprécier la sévérité de l’OMD et la qualité de la prise en charge systémique du diabète, les paramètres suivants ont été recueillis : épaisseur maculaire centrale mesurée à l’OCT, acuité visuelle, stade de la rétinopathie diabétique (RD), valeur de l’HbA1C, durée d’évolution du diabète, type de diabète, traitement par insuline, antécédent de traitement ophtalmologique de l’OMD et comorbidités.

Résultats

Nous avons inclus 25 patients (8 femmes et 17 hommes) diabétiques de type 2 âgés en moyenne de 64±8,1ans. L’épaisseur maculaire centrale moyenne était de 523±145μm. L’acuité visuelle moyenne à l’inclusion était de 45 lettres (Compte les doigts-70 lettres), 22 patients (88 %) présentaient une RD proliférante ou non proliférante sévère. L’HbA1c moyenne était mesurée à 7,8 (±2,3 %). En moyenne, les patients étaient diabétiques depuis 13,1ans. Dans 23 cas (92 %), le diabète était associé à une hypertension artérielle et 64 % des patients étaient insulinorequérants.

Discussion et conclusion

Les patients diabétiques de cette série présentent un OMD plus sévère notamment en terme d’épaisseur maculaire centrale et d’acuité visuelle, que les patients issus des autres études publiées dans la littérature. Cette sévérité pourrait être la conséquence d’une prise en charge suboptimale de leur diabète. L’OMD pourrait donc être un indicateur de santé témoin d’un accès aux soins limité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

DME is the main cause of loss of vision over the course of diabetes. DME incidence is correlated with diabetes duration, high glycemic levels, high blood pressure, and the severity of diabetic retinopathy. To prevent DME, patients need to have access to medical care. In this study, we sought to know whether DME was more severe in Seine-Saint-Denis, a French area, where the poverty is higher than in other french places, and where the number of physicians is lower.

Patients and methods

We enrolled patients suffering from DME and treated by ranibizumab intravitreal injections between November 2012 and April 2013. In order to evaluate the severity of DME and the medical management of diabetes of these patients, we collected the following parameters: central macular thickness measured by SD-OCT, best corrected visual acuity, diabetic retinopathy severity, HbA1c, diabetes duration, type of diabetes, insulinotherapy, previous DME treatment and associated diseases.

Results

We included 25 type 2 diabetic patients (8 women and 17 men), the mean age was 64±8.1 years. Mean central macular thickness was 523±145μm. The best corrected visual acuity was 45 letters at baseline (counting fingers-70 letters). Twenty-two patients (88%) had a severe non-proliferative diabetic retinopathy or a proliferative diabetic retinopathy. Mean HbA1c was 7.8% (±2.3%). For 23 cases (92%), diabetes was associated with high blood pressure. Sixty-four percent were treated by insulin. Diabetes lasted for 13.1 years at baseline.

Discussion and conclusion

Diabetic patients, in this case series, had a more severe DME regarding macular thickness and visual acuity than patients from large randomized studies found in the literature. This severity could be due to a sub-optimal management of their diabetes. DME may become a tool to identify patients with a limited access to good medical cares.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Œdème maculaire diabétique, Épidémiologie, Ranibizumab, Anti-VEGF, Rétinopathie diabétique

Keywords : Diabetic macular edema, Epidemiology, Ranibizumab, Anti-VEGF, Diabetic retinopathy


Plan


 Communication orale présentée lors du 119e congrès de la Société française d’ophtalmologie en mai 2013.


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 9

P. 717-721 - novembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Trabéculotomie de première intention dans le glaucome de l’enfant : devenir chirurgical et visuel sur une étude rétrospective de 7 ans
  • É. Martin, G. Le Meur, I. Orignac, M. Weber, P. Lebranchu, A. Péchereau
| Article suivant Article suivant
  • Le phénomène de neige visuelle
  • O. Zambrowski, I. Ingster-Moati, C. Vignal-Clermont, M.P. Robert

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.