Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L'hypoventilation alvéolaire de l'obèse : le syndrome obésité-hypoventilation - 22/02/08

Doi : RPC-04-2002-58-2-0761-8417-101019-ART4 

E. Weitzenblum [1],

R. Kessler [1],

A. Chaouat [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le syndrome obésité-hypoventilation (ou hypoventilation alvéolaire des obèses) est l'appellation actuelle de l'ancien « syndrome de Pickwick ». Le syndrome obésité-hypoventilation (SOH) est défini par l'existence d'une hypoventilation alvéolaire chronique (PaO 2 < 70 mmHg, PaCO 2 > 45 mmHg) chez des patients obèses, ayant un index de masse corporelle > 30 kg/m 2 , ne présentant pas d'affection respiratoire associée susceptible d'expliquer les perturbations gazométriques.

Résumé

La grande majorité des obèses, et même des obèses très sévères, ne sont pas hypercapniques. Trois causes principales, pouvant être d'ailleurs associées, sont retenues pour expliquer l'hypoventilation alvéolaire des obèses : le coût excessif du travail respiratoire, le dysfonctionnement des centres respiratoires, la répétition des apnées obstructives nocturnes présentes chez certains malades SOH.

Résumé

Le SOH concerne généralement des sujets de sexe masculin et de plus de 50 ans. La dyspnée d'effort est constante. La maladie est souvent révélée à l'issue d'un épisode d'insuffisance respiratoire sévère. Les pathologies associées, favorisées par l'obésité, sont fréquentes : diabète, hypertension artérielle, cardiopathies. Il existe par définition une hypoxémie hypercapnie, de gravité généralement modérée à distance d'une exacerbation. La spirographie montre un déficit ventilatoire restrictif le plus souvent modéré. L'hypertension artérielle pulmonaire est fréquente mais non constante.

Résumé

Il ne faut pas confondre syndrome obésité-hypoventilation (SOH) et syndrome d'apnées obstructives du sommeil, même si les deux affections sont souvent associées. Les apnées obstructives peuvent être absentes chez certains patients SOH (nous l'avons vérifié à plusieurs reprises) et, à l'inverse, l'obésité n'est pas observée dans un certain nombre de cas de syndrome d'apnées. Ceux qui tiennent à maintenir l'appellation de « syndrome de Pickwick » doivent savoir qu'il correspond au syndrome obésité-hypoventilation (avec ou sans apnées obstructives) et non pas au syndrome d'apnées obstructives du sommeil.

Abstract

Alveolar hypoventilation in the obese: the obesity-hypoventilation syndrome

The obesity-hypoventilation syndrome (or alveolar hypoventilation in the obese) is a new name for an old syndrome, Pickwickian syndrome. It is defined as chronic alveolar hypoventilation (PaO 2 < 70 mmHg, PaCO 2 > 45 mmHg) in obese patient with a body mass index > 30 kg/m 2 who have no other respiratory disease explaining the gas anomalies.

The large majority of obese subjects are not hypercapnic, even in case of severe obesity. There are three principal causes explaining alveolar hypoventilation in obese subjects: high cost of the work of respiration, dysfunction of the respiratory centers, repeated episodes of nocturnal obstructive apnea.

The obesity-hypoventilation syndrome is generally found in males aged over 50 years. Exercise-induced breathlessness is a constant finding. Diagnosis is often made after an episode of severe respiratory failure. Associated diseases favored by obesity are frequent: diabetes, high blood pressure, heart disease. By definition, there is a hypoxemia-hypercapnia syndrome persisting after an acute episode. Spirography usually demonstrates moderate volume restriction. Pulmonary hypertension is frequent but not constant.

Obesity-hypoventilation syndrome must be distinguished from obstructive sleep apnea, although the two conditions are often associated. Obstructive sleep apnea may be absent in certain patients with obesity-hypoventilation syndrome (we have had several cases) and inversely, obesity is not observed in certain patients with obstructive apnea. It should be recalled that the term Pickwickian syndrome designates obesity-hypoventilation syndrome (with or without obstructive apnea) and not obstructive sleep apnea syndrome.


Mots clés : Obésité , Insuffisance respiratoire chronique , Hypoventilation alvéolaire , Syndrome obésité-hypoventilation , Hypoxémie-hypercapnie

Keywords: Obesity , Chronic respiratory failure , Alveolar hypoventilation , Obesity-hypoventilation syndrome , Hypoxemia-hypercapnia


Plan



© 2002 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 58 - N° 2

P. 83-90 - avril 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Fonction ventilatoire de l'obèse
  • M.-F. Doré, E. Orvoën-Frija
| Article suivant Article suivant
  • Syndrome d'apnées du sommeil et obésité
  • J.-P. Laaban

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.