Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les décompensations respiratoires aiguës de l'obèse - 22/02/08

Doi : RPC-04-2002-58-2-0761-8417-101019-ART8 

O. Reybet-Degat [1],

F. Massin [1],

C. Grangeon [1],

M. Hzam [1],

M. Merati [1],

N. Baudouin [1],

B. Noroohali [1],

K. Michaux [1],

V. Ducrocq [1],

Ph. Bonniaud [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les apnées obstructives du sommeil, l'hypoventilation liée à l'obésité — une hypoventilation indépendante des apnées et accrue par le sommeil — et l'hypoxémie en rapport avec des troubles localisés du rapport ventilation-perfusion sont les principaux mécanismes d'insuffisance respiratoire sur lesquels se greffent les décompensations respiratoires aiguës dont le facteur déclenchant est bien souvent minime. La ventilation non invasive s'y révèle un traitement particulièrement efficace. Il apparaît intéressant de recourir à un respirateur capable de maintenir une pression positive expiratoire dont le niveau doit être adapté pour supprimer les apnées ou hypopnées obstructives. Le niveau d'aide inspiratoire (respirateur en mode barométrique) ou la valeur du volume courant (respirateur en mode volumétrique) doivent, quant à eux, être adaptés pour corriger l'hypoventilation résiduelle. Ces adaptations peuvent en grande partie reposer sur l'analyse des enregistrements nocturnes de SaO 2 . Dans quelques situations particulièrement graves, le recours à une ventilation endo-trachéale peut encore se révéler nécessaire principalement en cas d'état de choc ou encore de troubles de conscience empêchant une coopération suffisante pour la ventilation non invasive.

Abstract

Acute respiratory failure in obesity

Obstructive sleep apnea, obesity-related hypoventilation — a hypoventilation which is independent of apneas and increased by sleep —, and hypoxemia related to local ventilation-perfusion disorders are the main mechanisms of respiratory failure occurring during acute respiratory decompensation following an often minimal triggering event.

Non-invasive ventilation has been found to be an effective treatment, particularly with a ventilator capable of maintaining positive expiratory and pressure. The level of the expiratory positive airway pressure must be adapted to cure episodes of obstructive apnea or hypopnea. The level of the inspiratory positive airway pressure (pressure support ventilator), or the tidal volume (volume-controlled ventilator) must be adapted to correct the residual hypoventilation. These adaptations can be made by proper assessment of nocturnal SaO 2 recordings. In particularly severe cases, use of endotracheal ventilation may be necessary to control a state of shock or consciousness disorders incompatible with the patient cooperation necessary for non-invasive ventilation.


Mots clés : Insuffisance respiratoire aiguë , Obésité , Apnées du sommeil , Ventilation non invasive , Ventilation à double niveau de pression

Keywords: Acute respiratory failure , Obesity , Sleep apnea , Non-invasive ventilation , Bi-level positive airway pressure


Plan



© 2002 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 58 - N° 2

P. 111-116 - avril 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hypertension artérielle pulmonaire et obésité
  • B. Sztrymf, V. Ioos, O. Sitbon, F. Parent, G. Simonneau, M. Humbert
| Article suivant Article suivant
  • Anesthésie et obésité
  • S. Valette, R. Cohendy

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.