S'abonner

Perspective et actualité de Pierre Janet sur les possessions et les extases mystiques - 14/11/14

Doi : 10.1016/j.psfr.2012.06.001 
I. Saillot
Institut Pierre Janet, 23, rue de La Rochefoucauld, 75009 Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 14
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Pierre Janet s’est intéressé tout au long de sa carrière à la psychologie de la religion. Par ses analyses de deux cas principaux, Achille, un cas de possession « par le diable », et Madeleine, une mystique catholique, il montre les liens entre les phénomènes religieux et la « croyance ». Il s’appuie sur ces analyses pour traiter avec succès le cas d’Achille. Ce traitement a fait école, il fait figure de « nouvel exorcisme ». L’intégration des troubles dissociatifs en 1980, dans le DSM-III, est directement inspirée des travaux de Janet (Garrabé, 1999, Van der Hart, 1989, Van der Kolk et al., 1996). Par la suite, des recherches internationales se sont appuyées sur ses analyses cliniques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Pierre Janet (1859–1947), a professor of psychology at the collège de France (1901–1934) and the founder of the French Psychological Society in 1901, took interest in the psychology of religion very young and then all along his career. At age 15, a painful crisis of doubts changes him: he becomes atheistic and above all, gains a passion for the psychology of belief (Prévost, 1973). After his “aggregation” degree, he starts examining and curing people with mental diseases at the hospital in Le Havre. Within six years, his works would build the reference synthesis on the “dissociation of the personality”. But the dissociation process is tightly bounded to the properties of belief (L’automatisme psychologique, 1889). The presentation of his famous case “Achille” (1891–1898) possessed “by the devil” will stand for Janet as a textbook case about religious dissociation, and he will consider his successful treatment of this patient as a “modern exorcism” (Névroses et idées fixes, 1898). The famous mystic “Madeleine” who suffered from psychasthenia provided him the opportunity to precise the links between religious phenomena and the properties of belief. Madeleine's oscillations between torture, void and ecstasy, pertain to “tension” variations that directly impact her belief according to their stage – asseritive or reflected – on the Janetian hierarchy (Janet, 1926–1928). In the second part of his life and career, where Janet takes time to think about his models and practice, he paints a large picture of the evolution of the “self” (L’Évolution psychologique de la personnalité, Janet, 1929) and extends his analysis to traditional cultures where the bounds of the self is more variable, the personality being able to include spirits within itself. The inclusion in the DSM III, of “dissociative troubles” in 1980, for its first atheoretic release, is visibly drawn upon Janet's English writings (Garrabé, 1999, Putnam, 1989, Van der Hart, 1989). Following this introduction, a great body of international studies took Janet's modelization and results into consideration (except in France). In 1994, the DSM-IV also adds the dissociative transe disorder category (DTD), which includes religious possession by demons or spirits: this leads to the development of international studies on the psychology of religion within a transcultural frame. After being forgotten for years, the experimental results of Pierre Janet currently undergo an important excavation thanks to recent psychological research, and prove their relevance to contribute to contemporary debates.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Possession, Dissociation, Mysticisme, Croyance, Janet

Keywords : Possession, Dissociation, Mysticism, Belief, Janet


Plan


© 2012  Société française de psychologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 59 - N° 4

P. 317-330 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le rôle de l’implication et des systèmes de croyances au sein des représentations sociales
  • A. Valence, N. Roussiau
| Article suivant Article suivant
  • Évolution du contrôle religieux la première année suivant l’annonce d’un cancer du sein : quels liens avec les stratégies de coping, l’anxiété, la dépression et la qualité de vie ?
  • F. Cousson-Gélie

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.