Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les maladies professionnelles au Sénégal : état des lieux et perspectives - 19/11/14

Doi : 10.1016/j.admp.2014.07.059 
M. Ndiaye , T. Niang, M.M. Soumah, S.A. Dia, M.C. Gaye Fall, M.L. Sow
 Service de médecine légale et du travail, faculté de médecine, de pharmacie et d’odontologie, université Cheikh Anta Diop, Dakar, Sénégal 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Décrire le profil socioprofessionnel et les caractéristiques des travailleurs victimes des maladies professionnelles au Sénégal et analyser les écueils rencontrés dans la gestion de leur dossier.

Matériel et méthodologie

Il s’agit d’une étude rétrospective qui a concerné 148 dossiers de déclaration de maladies professionnelles colligés au niveau de la caisse de sécurité sociale entre janvier 2000 et février 2013 au Sénégal. Les données recueillies ont porté pour l’essentiel sur l’âge, la catégorie professionnelle, le type de contrat, la branche d’activité concernée, l’agent responsable, l’appareil ou système atteint et la décision après instruction du dossier.

Résultats

L’étude des 138 dossiers complets montrait un sex-ratio de 5 en faveur des hommes et une prédominance de la tranche d’âge 46–50 ans avec 25,3 %. Les agents administratifs étaient la catégorie professionnelle la plus représentée avec 48,5 % suivis par les ouvriers avec 32,6 %. Ils travaillaient dans 58 % des cas à Dakar, capitale administrative et économique du Sénégal et bénéficiaient d’un contrat à durée indéterminée dans 89,1 % des cas. Les biens et services avec 39,1 % constituaient le secteur d’activité professionnelle le plus représenté et celui des bâtiments et travaux publics le moins avec 2,2 %. Les atteintes du système sanguin étaient les plus rencontrées avec 29,7 % suivies par celles de l’appareil locomoteur avec 24,8 %. Les risques ergonomiques occupaient la première place avec 37 % suivis par les risques chimiques 23,9 %, les risques ergonomiques 23,2 % et les risques biologiques 8 %. Les déclarations étaient effectuées sur la base de 22 tableaux de maladies professionnelles. Au terme de notre étude, 64,5 % des dossiers avaient abouti à une reconnaissance au titre des maladies professionnelles, 5,8 % à un rejet et 29,7 % toujours en instruction.

Conclusion

Notre étude montre une sous-déclaration des maladies professionnelles et une lenteur dans l’instruction des dossiers. Une application diligente des recommandations permettra de corriger les différents écueils et améliorer la gestion des maladies professionnelles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

Describe the socio-professional profile of employees suffering from occupational diseases and analyse the challenges encountered in their management.

Methodology

This is a retrospective survey which covers 148 cases of occupational diseases reported to the social security department between January 2000 and February 2013. The data collected include essentially the age, the professional classification, the type of contract, the sector of intervention, the agent in charge, the organ or system affected and the final decision taken following case report.

Results

The analysis of the 138 cases shows that there were 5 times more men concerned than women, the main age group being 46–50years (25.3%). There were more administrative agents (48.5%) followed by 32.6% of workers. Fifty-eight percent of cases worked in Dakar, the administrative and economic capital of Senegal, 89% had an open end contract. Most cases (39.1%) worked in the goods and services sector and the group with less prevalence was that of the construction sector (2.2). The most frequent cases were blood diseases (29.7%) followed by impairment of the musculoskeletal system (24.8%). Ergonomic risks came first (37%) followed by chemical risks (23.9%) and biological risks (8%). Case declarations were reported according to a list of 22 occupational diseases. At the end of the survey 64.5% of cases had resulted in recognition as occupational diseases, 5.8% had been rejected and 29.7% were still under study.

Conclusion

Our study demonstrates an underreporting of occupational diseases and a slow treatment of the dossiers. A rapid implementation of the recommendations would contribute to overcome the challenges and improve the management of occupational diseases.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Maladies professionnelles, Déclaration, Reconnaissance, Sénégal

Keywords : Occupational diseases, Declaration, Acknowledgement, Senegal


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 6

P. 584-589 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Modification de la fraction expirée du monoxyde d’azote lors de l’exposition hyperoxique
  • A. Boussuges
| Article suivant Article suivant
  • Le dossier médical en santé au travail et l’équipe pluridisciplinaire = conduite à tenir
  • S. Fantoni Quinton, F. Gaslain de Winter

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.