Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pollutions à l’intérieur des espaces clos : sources, niveaux et impact sanitaire. Volet 2 : polluants chimiques - 19/11/14

Doi : 10.1016/j.admp.2014.07.057 
C. Dassonville , C. Mandin, S. Kirchner
 Université Paris Est / CSTB, Direction santé confort / Observatoire de la qualité de l’air intérieur, 84, avenue Jean-Jaurès, Champs-sur-Marne, 77447 Marne la Vallée cedex 2, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 13
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La pollution de l’air à l’intérieur est un enjeu de santé publique, qui fait l’objet d’un intérêt croissant qui se justifie par le temps passé par l’ensemble de la population à l’intérieur de locaux et par la grande diversité des aérocontaminants présents. Ainsi, l’exposition de la population à ces différents polluants et notamment des personnes sensibles comme les enfants, les personnes âgées ou les sujets immunodéprimés peut être non négligeable et reste encore actuellement mal connue. La qualité de l’air intérieur, que ce soit pour la contamination biologique ou chimique, dépend des sources de pollutions intérieure et extérieure et des conditions de ventilation et de renouvellement de l’air dans les espaces clos. Dans les environnements intérieurs, les polluants chimiques sont nombreux : les composés organiques volatils et semi-volatils et les aldéhydes, le dioxyde d’azote, le monoxyde de carbone, le radon, les métaux. Cet article s’attache à préciser pour quelques-uns de ces polluants, les sources, les niveaux dans les espaces clos et les connaissances concernant leur effet sanitaire. Bien que les connaissances sur les pollutions de l’air dans les bâtiments commencent à être de plus en plus complètes, notamment grâce à la mise en place en 2001 de l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur (OQAI), cette synthèse souligne la multiplicité et la complexité des pollutions chimiques ainsi que la difficulté de l’étude des effets sanitaires associés à leurs expositions. Les études doivent se poursuivre pour améliorer les techniques de mesure et les connaissances sur les niveaux d’exposition des populations, les déterminants et les effets sur la santé.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Indoor air quality has become a matter of growing interest, which is justified by the time spent inside by individuals and their potential exposure to a wide range of air contaminants. The exposure of the population to these pollutants including sensitive individuals such as children, the elderly, immunocompromised patients can be substantial and still little known. The indoor air quality whether for biological or chemical contamination depends on the sources of indoor and outdoor pollution and on ventilation conditions with the air exchange rate. Chemical pollutants are numerous in indoor environment: volatile organic compounds, aldehydes, nitrogen dioxide, carbon monoxide, radon, metals. This article aims to present some of these pollutants, their sources, levels, health effects and measurements. Although knowledge about indoor air pollution in buildings is becoming more significant, in large part due the work conducted by the national Observatory of indoor air quality (OQAI), this review highlights the multiplicity and complexity of chemical pollution as well as the health effects associated with exposure. More research is needed to improve knowledge about exposure levels, determinants and health effects.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Air intérieur, COV, Gaz inorganiques, Mesurages, Effets sanitaires

Keywords : Indoor air, VOCs, Inorganic gases, Measurements, Health effects


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 6

P. 594-606 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le dossier médical en santé au travail et l’équipe pluridisciplinaire = conduite à tenir
  • S. Fantoni Quinton, F. Gaslain de Winter
| Article suivant Article suivant
  • Dermatite des mains chez le personnel hospitalier : rôle des isothiazolinones des savons hospitaliers

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.