Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Devenir victime des pesticides. Le recours au droit et ses effets sur la mobilisation des agriculteurs Phyto-victimes - 19/11/14

Doi : 10.1016/j.soctra.2014.09.002 
Jean-Noël Jouzel a , Giovanni Prete b,
a Centre de sociologie des organisations (CSO), 19, rue Amélie, 75007 Paris 
b Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS), Université Paris 13, UFR SMBH, 74, rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 19
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Cet article analyse les effets du recours au droit sur la mobilisation des travailleurs agricoles victimes des pesticides. Il repose sur une enquête qualitative auprès des membres de l’association Phyto-victimes, qui réunit ces agriculteurs, ainsi qu’auprès de leurs proches et des professionnels du droit avec lesquels ils interagissent. À partir de ce matériau, nous retraçons les parcours suivis par les agriculteurs pour obtenir une reconnaissance de leur statut de victimes des pesticides. Nous rendons compte des effets ambigus du droit sur les parcours individuels et collectifs des exploitants exposés aux pesticides en vue de se faire reconnaître comme « victimes ». Nous montrons comment le droit aide ces derniers à prendre conscience de leur statut de victimes et à se représenter leur maladie comme un préjudice devant être indemnisé. Nous suggérons également que le recours au droit limite l’exploration des responsabilités en jeu, et risque d’enfermer les agriculteurs dans un face-à-face réducteur avec les fabricants de produits phytosanitaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

This article analyses the effects of legal action on the mobilisation of farmworkers suffering from illnesses they link to the use of pesticides. It draws on a qualitative survey conducted with members of the Phyto-Victims Association, a protest organization comprising sick farmworkers, their families and the legal professionals who support them. Using this material, we retrace the paths taken by these farmworkers to obtain recognition for their status as pesticide “victims”. We describe the ambiguous effects of the law on this process at the individual and collective levels. We show how the law helps the farmworkers to see their illness as an injury requiring compensation and to consider themselves as “occupational victims”. We also suggest that legal action prevents a full exploration of the responsibilities involved, and may trap farmworkers in a reductive face-off with pesticide producers.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Droit, Pesticides, Santé, Victimes, Mouvements sociaux, Agriculture

Keywords : Law, Pesticides, Health, Victims, Social Movements, Agriculture


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 56 - N° 4

P. 435-453 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les infortunes de la vertu. Sociologie d’un répertoire d’action patronal
  • Marc-Olivier Déplaude
| Article suivant Article suivant
  • Les appels abusifs à Police-secours. La responsabilité des usagers mise en cause
  • Ygal Fijalkow

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.