Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Should we fear cement leakage during kyphoplasty in percutaneous traumatic spine surgery? A single experience with 76 consecutive cases - 24/11/14

Doi : 10.1016/j.neuchi.2014.05.004 
C. Capel a, , A. Fichten a, B. Nicot a, M. Lefranc a, P. Toussaint a, C. Desenclos a, H. Deramond b, D. Le Gars b, J. Peltier a
a Service de neurochirurgie, CHU d’Amiens, place Victor-Pauchet, 80054 Amiens cedex 1, France 
b Service de radiologie, CHU d’Amiens, Amiens, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Objective

Although kyphoplasty is widely used to repair osteoporotic and pathologic vertebral fractures, balloon kyphoplasty and vertebral body stenting are new treatment options in cases of traumatic spinal injury. To our knowledge, there are no literature data on the incidence of cement leakage whereas these two percutaneous techniques are commonly used to repair non-pathologic fractures. The aim of this study was to evaluate and compare the clinical characteristics and the incidence of cement leakage associated with balloon kyphoplasty and vertebral body stenting in the percutaneous treatment of traumatic spinal injury.

Methods

A series of 76 consecutive kyphoplasties (50 with vertebral body stenting and 26 balloon kyphoplasties) were retrospectively reviewed. Preoperative and postoperative computed tomography scans were analyzed in order to detect cement leakage and grade it as minor, moderate or major.

Results

The overall leakage rate was 50%. None of the leakages gave rise to clinical symptoms. Although balloon kyphoplasty and vertebral body stenting did not differ in terms of the leakage rate, the latter technique was associated with a lower leakage volume. The Magerl type, fracture level and use of concomitant osteosynthesis did not appear to significantly influence the leakage rate.

Conclusion

Vertebral body stenting can reduce the amount of cement leakage due to a better cohesion of the bone fragments after kyphosis correction and maintenance.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Bien que la kyphoplastie soit largement utilisée dans le traitement des fractures vertébrales pathologiques et ostéoporotiques, la kyphoplastie par ballonnets et par stenting intracorporéal sont de nouvelles options de traitement en cas de lésion traumatique du rachis. À notre connaissance, il n’y a pas de données de la littérature sur l’incidence et la morbidité des fuites de ciment lorsque ces deux techniques percutanées sont utilisées pour réparer les fractures non pathologiques. L’objectif de cette étude est d’évaluer et comparer les caractéristiques cliniques et l’incidence des fuites de ciment associé à la kyphoplastie par ballonnets et stenting intracorporéal dans le traitement percutané des lésions traumatiques du rachis.

Méthodes

Une série de 76 kyphoplasties consécutifs (50 avec stenting corporéal et 26 kyphoplasties par ballon seul) ont été revus rétrospectivement. Les scanners préopératoires et postopératoires ont été analysés afin de détecter les fuites de ciment et de qualité comme mineur, modéré ou important.

Résultats

Le taux de fuite global était de 50 %. Aucune des fuites n’a été symptomatique. Bien que la kyphoplastie par ballonnets et stenting intracorporéal ne diffèrent pas en termes de taux de fuite, la dernière technique a été associée à un volume de fuite inférieur. Le type Magerl, niveau de la fracture et l’utilisation d’une ostéosynthèse concomitante ne semblent pas influencer de manière significative le taux de fuite.

Conclusion

Le stenting intracorporéal permet de réduire le volume de fuite de ciment par une meilleure cohésion des fragments osseux après correction de la cyphose locale et maintien de cette dernière.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Adverse effects, Bone cement, Kyphoplasty, Spinal fracture, Leakage

Mots clés : Effets indésirables, Ciment acrylique, Kyphoplastie, Fracture vertébrale, Fuite de ciment


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 60 - N° 6

P. 293-298 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Variabilité décisionnelle dans le choix thérapeutique des anévrismes intracrâniens
  • D. Roy, J. Raymond, M.W. Bojanowski
| Article suivant Article suivant
  • Les empyèmes intracrâniens : aspects épidémiologiques, cliniques, paracliniques et thérapeutiques. Étude rétrospective de 100 observations
  • H.A.K. Ouiminga, A.B. Thiam, N. Ndoye, H. Fatigba, M. Thioub, S. Memou, M. Gaye Sakho, A. Korchi, J. Mendy, M.C. Ba, S.B. Badiane

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.