Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Méthodes de diagnostic des infections à Chlamydiae : directes et/ou sérodiagnostic ? Que choisir ? - 24/11/14

Doi : 10.1016/j.antinf.2014.08.002 
B. de Barbeyrac a, , b , F. Obeniche b, O. Peuchant a, b, C. Bébéar a, b
a EA 3671, Inra, USC infections humaines à mycoplasmes et Chlamydiae, Centre national de référence des infections à Chlamydia, université de Bordeaux, campus Carreire, 146, rue Léo-Saignat, 33076 Bordeaux cedex, France 
b Laboratoire de bactériologie, CHU de Bordeaux, 33076 Bordeaux, cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Trois espèces sont responsables de chlamydioses chez l’homme : Chlamydia trachomatis, principal agent bactérien d’infection sexuellement transmissible, Chlamydia pneumoniae, responsable d’infection respiratoire communautaire et Chlamydia psittaci, d’origine aviaire, occasionnellement responsable de pneumopathie. Le diagnostic d’infection à C. trachomatis repose essentiellement sur la recherche directe par amplification génique avec des outils commercialisés, sensibles et spécifiques. Le sérodiagnostic a un intérêt dans l’évaluation de l’extension de la maladie. Le diagnostic d’infection à C. pneumoniae a beaucoup souffert du manque de spécificité des techniques utilisées après sa découverte. Il semble que l’incidence de l’infection respiratoire à C. pneumoniae ait été largement surestimée. Dans l’état actuel de nos connaissances, les techniques sérologiques pourraient être abandonnées au profit de techniques directes telles que l’amplification génique avec des trousses commercialisées, sensibles et spécifiques, en duplex avec Mycoplasma pneumoniae. Quant à C. psittaci, son diagnostic relève de laboratoire spécialisé, en raison de l’absence de techniques directes commercialisées disponibles et de l’expertise requise pour interpréter le sérodiagnostic.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Three species are responsible for Chlamydia infections in men: Chlamydia trachomatis, a main bacterial agent of sexually transmitted infection, Chlamydia pneumoniae, responsible for community respiratory tract infection and Chlamydia psittaci from avian origin, occasionally responsible for pneumonia. The diagnosis of C. trachomatis infection is mainly based on direct detection by nucleic acid amplification gene tests (NAAT) with commercialized tools, sensitive and specific. Serodiagnosis has an interest in evaluating the extent of disease. The diagnosis of C. pneumoniae infection has suffered from the lack of specificity of the techniques used after its discovery. It seems that the incidence of respiratory C. pneumoniae infection has been largely overestimated. In the present state of our knowledge, serological techniques could be abandoned in favor of direct techniques such as NAATs with commercial kits, sensitive and specific, in duplex with Mycoplasma pneumoniae. For C. psittaci, diagnosis should be restricted to expert laboratories, due to the lack of available commercial direct techniques and the need of expertise required for interpreting the serodiagnosis results.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Chlamydia trachomatis, Chlamydia pneumoniae, Chlamydia psittaci, TAAN (PCR), Sérologie

Keywords : Chlamydia trachomatis, Chlamydia pneumoniae, Chlamydia psittaci, NAAT (PCR), Serology


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 4

P. 185-191 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement des nocardioses : plus de questions que de réponses ?
  • C. Rouzaud, J.-L. Mainardi, O. Lortholary, D. Lebeaux
| Article suivant Article suivant
  • Salmonella : une bactérie multi-résistante aux antibiotiques dans nos assiettes
  • S. Le Hello

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.