Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement des infections à Mycobacterium avium complex - 24/11/14

Doi : 10.1016/j.antinf.2014.10.003 
A. Renvoisé a, b, c, C. Bernard a, b, c,
a Centre national de référence des mycobactéries et de la résistance des mycobactéries aux antituberculeux, bactériologie-hygiène, hôpital Pitié-Salpêtrière, AP–HP, 47-83, boulevard de l’Hôpital, 75651 Paris cedex 13, France 
b Sorbonne universités, UPMC université Paris 06, U1135, Centre for Immunology and Microbial Infections, team 13, 75013 Paris, France 
c Inserm, U1135, Centre for Immunology and Microbial Infections, team 13, 75013 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le « Mycobacterium avium complex » (MAC) regroupe deux espèces environnementales : M. avium et Mycobacterium intracellulare. Ces bactéries sont des pathogènes opportunistes qui peuvent être responsables d’infections pulmonaires principalement, de lymphadénites chez le jeune enfant et plus rarement d’infections disséminées chez les patients sidéens. Le traitement des infections pulmonaires à MAC repose sur une association de macrolide, rifamycine et éthambutol, les deux dernières molécules prévenant la sélection de mutants résistants aux macrolides. Un traitement chirurgical peut être envisagé dans les formes localisées. Pour les formes rapidement progressives (atteintes cavitaires) ou pour les patients en échec thérapeutique, un aminoglycoside injectable peut être ajouté. Le traitement des formes pulmonaires doit être poursuivi jusqu’à douze mois après obtention de la négativation des expectorations en culture. Le traitement des lymphadénites cervicales de l’enfant est chirurgical, mais la place d’un traitement médicamenteux est actuellement débattue. Concernant le traitement des infections disséminées chez le patient sidéen, les recommandations reposent sur l’utilisation d’une association de macrolide et éthambutol avec ou sans rifabutine. Ce traitement ne sera pas interrompu en l’absence de restauration immunitaire. Enfin, il faut garder à l’esprit que (i) en cas de souche résistante aux macrolides, le risque d’échec thérapeutique est élevé, et que (ii) les associations thérapeutiques utilisées dans le traitement des infections à MAC s’accompagnent fréquemment d’effets indésirables, ce qui justifie une surveillance clinico-biologique adaptée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The “Mycobacterium avium complex” (MAC) includes two environmental species M. avium and Mycobacterium intracellulare. These bacteria are opportunistic pathogens that may be responsible for lung infections mainly, lymphadenitis in young children and rarely disseminated infections in patients with AIDS. The treatment of pulmonary MAC infection is based on a combination of macrolide, rifamycin and ethambutol, the last two molecules preventing the selection of resistant mutants to macrolides. Surgical treatment may be considered in localized forms. For rapidly progressive disease (with cavitary lesions) or for patients with treatment failure, an injectable aminoglycoside can be added. The treatment of pulmonary disease should be continued until twelve months after the sputum became negative in culture. The treatment of cervical lymphadenitis in children is surgical, but medical treatment is actually being discussed. Concerning the treatment of disseminated infections in patients with AIDS, the recommendations are based on the use of a combination of macrolide and ethambutol with or without rifabutin. This treatment will not be interrupted in the absence of immune restoration. Finally, we should keep in mind that (i) if the strain is resistant to macrolides, the risk of treatment failure is high, and (ii) combination therapy used in the treatment of MAC infection are frequently accompanied with adverse effects justifying biological and clinical monitoring.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Mycobacterium avium complex, Traitement, Clarithromycine, Infections pulmonaires, Lymphadénite, Sida

Keywords : Mycobacterium avium complex, Treatment, Clarithromycin, Pulmonary disease, Lymphadenitis, AIDS


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 4

P. 199-206 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Salmonella : une bactérie multi-résistante aux antibiotiques dans nos assiettes
  • S. Le Hello
| Article suivant Article suivant
  • Les formes graves de strongyloïdose
  • M. Develoux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.