Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les cellules dendritiques plasmacytoïdes favorisent la progression du mélanome en générant une réponse immune de profil Th2 et immunorégulatrice via OX40L et ICOSL - 24/11/14

Doi : 10.1016/j.annder.2014.09.037 
C. Aspord a, M.-T. Leccia a, b, J. Plumas a, J. Charles a, b,
a Inserm U823 EFS Rhône-Alpes, université Joseph-Fourier, Grenoble, France 
b Dermatologie, CHU de Grenoble, Grenoble, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le rôle des cellules dendritiques plasmacytoïdes (PDC) demeure mal connu en contexte de mélanome, tumeur réputée immunogène qui est cependant capable d’échapper au contrôle du système immunitaire. Ce travail original a permis de démontrer la participation des PDC au développement tumoral en contexte de mélanome.

Patients et méthodes

Nous avons étudié ex-vivo les PDC de patients atteints de mélanome à partir de prélèvements sanguins (n=61) et de prélèvements tumoraux métastatiques à l’état frais de localisations cutanées et ganglionnaires (n=54). Nous avons également étudié les PDC provenant de souris humanisées porteuses de mélanomes humains (reconstitution d’un système immunitaire avec des cellules progénitrices hématopoiétiques CD34+).

Observations

Les PDC sont trouvées en quantités importantes dans le tissu tumoral métastatique issu de patients comme dans le modèle de souris humanisées.

Résultats

Concernant les patients, la présence de PDC en grand nombre est significativement associée à une moins bonne survie globale : survie médiane de 96 mois lorsque les PDC représentent moins de 0,4 % des cellules CD45+ de l’infiltrat tumoral versus survie médiane de 36,5 mois lorsque les PDC représentent plus de 0,4 % des cellules CD45+ (p=0,014).

Les PDC présentes dans le microenvironnement tumoral ont la particularité d’induire une réponse immune inflammatoire de profil Th2 et une réponse immunorégulatrice via l’expression accrue d’OX40L et ICOSL. Ainsi, des pourcentages élevés de lymphocytes T produisant de l’interleukine (IL)-5, de l’IL-13 et de l’IL-10 sont trouvés chez les patients ayant des taux importants de PDC exprimant OX40L et ICOSL.

Nous montrons par ailleurs que les molécules TARC/CCL17, MDC/CCL22, et MMP-2 sont produites par le mélanome et responsables de l’hyperexpression d’OX40L et d’ICOSL par les PDC, et donc de la modulation immune des PDC vers des fonctions immunorégulatrices.

Discussion

Le mélanome est donc capable d’utiliser la plasticité fonctionnelle des PDC en les déviant vers des fonctions immunorégulatrices et pro-tumorales.

Conclusion

Nous avons ainsi identifié une nouvelle voie, impliquant les PDC, par laquelle le mélanome est capable d’échapper au contrôle du système immunitaire et ainsi de promouvoir son propre développement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cellule dendritique plasmacytoïde, ICOSL, Mélanome, OX40L


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 141 - N° 12S

P. S234 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude des mutations BRAF non V600E et des co-mutations BRAF/NRAS/C-KIT dans le mélanome cutané
  • P. Vilquin, O. Dereure, C. Bernard-Decot, V. Szablewski, E. Frouin, C. Goze, N. Boulle, C. Girard, B. Guillot
| Article suivant Article suivant
  • Mutations somatiques du gène EZH2 dans le mélanome : recherche d’une corrélation entre le génotype tumoral et le phénotype clinique
  • A. Marchand, D. Prunier, A. Croué, H. Maillard, Y. Le Corre, J.-F. Hamel, P. Guardiola, L. Martin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.