Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le tabagisme diminue significativement l’efficacité des antipaludéens de synthèse dans le traitement du lupus cutané : une méta-analyse de la littérature - 24/11/14

Doi : 10.1016/j.annder.2014.09.063 
F. Chasset a, , L. Arnaud a, S. Barete b, C. Francès b, Z. Amoura a
a Médecine interne 2, groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, Paris, France 
b Dermatologie, hôpital Tenon, Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le lupus cutané (CLE) est plus fréquent chez les fumeurs, mais les données relatives à l’effet du tabagisme sur l’efficacité des antipaludéens de synthèse (APS) dans le CLE sont contradictoires. L’objectif de cette méta-analyse était d’évaluer l’impact du tabagisme sur le taux de réponse aux APS dans le CLE.

Matériel et méthodes

Nous avons réalisé une revue systématique de la littérature afin d’identifier les études observationnelles publiées jusqu’en avril 2014 qui évaluaient l’efficacité des APS dans le CLE en intégrant l’impact du tabagisme. Les études étaient incluses si elles permettaient de construire une table de contingence 2 × 2 à partir de la réponse aux APS et du statut tabagique. La force de l’association entre le tabagisme et le taux de réponse aux APS était exprimée à l’aide de l’odds ratio (OR) pour chaque étude, et ceux-ci ont été combinés dans une méta-analyse avec un modèle à effets aléatoires.

Résultats

Nous avons inclus 6 études rétrospectives et 4 études prospectives à partir des 240 références identifiées par la revue systématique de la littérature. L’âge moyen des patients était de 43 ans (de 38 à 48 ans selon les études) et la proportion moyenne de femme de 77 % (58–91 %). La réponse aux APS était évaluée par le score CLASI dans 4 études et avec des critères propres à chaque étude dans les 6 autres.

Il existait une diminution significative (OR : 0,53 ; IC 95 % 0,29–0,98) du taux de réponse aux APS pour les patients CLE fumeurs (n=797) comparativement aux non-fumeurs (n=601), avec une hétérogénéité significative entre les études (I2 = 70 % ; p=0,0007).

Les analyses en sous-groupes en fonction du design des études, des méthodes d’évaluation de la réponse et de la définition du tabagisme ne montraient pas de différence significative de taux de réponse entre les patients fumeurs et non-fumeurs.

Discussion

Cette méta-analyse montre que le tabagisme réduit significativement l’efficacité des APS dans le lupus cutané. L’hétérogénéité statistique entre les études pourrait s’expliquer par un effet différentiel du tabagisme selon l’APS utilisé, ou plus vraisemblablement par une réponse différente aux APS en fonction des sous-types de lupus cutané, des définitions hétérogènes du tabagisme selon les études, et surtout des modalités d’évaluation variables de la réponse aux APS.

Conclusion

Cette méta-analyse montre que le taux de réponse aux APS est significativement diminué chez les patients fumeurs avec CLE comparativement aux non-fumeurs. L’arrêt du tabac doit être systématique au cours du lupus et ce, d’autant plus qu’il existe une atteinte cutanée réfractaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Antipaludéens de synthèse (APS), Chloroquine (CQ), Hydroxychloroquine (HCQ), Lupus cutané (CLE), Tabac


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 141 - N° 12S

P. S247-S248 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Apparition de vitiligo sous biothérapie : une série de 12 cas
  • L. Mery-Bossard, E. Mahé, G. Chaby, F. Maccari, N. Quilès, Z. Reguiai, A. Khemis, A. Grasland, M. Guerin, D. Jullien, K. Bagny, J. Sibilia, E. Toussirot, RESOPSO/CRI
| Article suivant Article suivant
  • Traitement d’entretien par acide tranexamique des angio-œdèmes (AO) non histaminiques chez 37 patients
  • C. Wintenberger, I. Boccon-Gibod, D. Launay, G. Kanny, P.-Y. Jeandel, L. Martin, A. Gompel, L. Bouillet, CREAK

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.