Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Facteurs favorisants des granulomes post-vaccinaux liés à l’aluminium : une enquête multicentrique cas-témoins - 24/11/14

Doi : 10.1016/j.annder.2014.09.067 
F. Boralevi a, , L. Cadet b, K. Ezzedine c, E. Bourrat d, N. Raison e, C. Eschard f, M.-E. Sarre g, F. Giordano-Labadie h, A. Phan i, A.-L. Souillet j, H. Aubert k, A. Lasek l, C. Bernier k, C. Léauté-Labrèze a, B. Milpied a

Groupe de recherche clinique de la Société française de dermatologie pédiatrique et Revidal-GERDA

a Dermatologie pédiatrique, CHU de Bordeaux, Bordeaux, France 
b Dermatologie pédiatrique, hôpital Pellegrin enfants, Bordeaux, France 
c Dermatologie, hôpital Saint-André, Bordeaux, France 
d Dermatologie, hôpital Robert Debré, Paris, France 
e Dermatologie, CHU de Montpellier, Montpellier, France 
f CHU de Reims, Reims, France 
g Dermatologie, CHU d’Angers, Angers, France 
h Dermatologie, CHU de Toulouse, Toulouse, France 
i Dermatologie, CHU de Lyon, Lyon, France 
j Cabinet de dermatologie, Lyon, France 
k Dermatologie, CHU de Nantes, Nantes, France 
l Dermatologie, CHU de Lille, Lille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les granulomes post-vaccinaux (GPV) se caractérisent par un placard persistant prurigineux infiltré ou nodulaire, érythémateux, pileux et mal délimité. L’augmentation de fréquence de ces lésions interroge sur les facteurs de sensibilisation à l’aluminium chez le jeune enfant, et en particulier le rôle de la lidocaïne en patch (Milpied et al. Contact Dermatitis, 2012). À l’aide d’une étude cas-témoins, notre objectif était de rechercher un lien entre différentes sources de contact précoce avec l’aluminium et la survenue de GPV.

Patients et méthodes

Les membres du groupe de recherche clinique de la SFDP et du groupe Revidal-GERDA ont été sollicités pour inclure les cas de GPV au cours de la période juillet 2013-mai 2014. Pour chaque patient inclus, 2 témoins appariés en âge et en sexe étaient recrutés. Un questionnaire standardisé rempli par les parents informait sur les items suivants : nombre de doses vaccinales reçues ; application de patch ou de crème à la lidocaïne ; usage de topiques contenant de l’aluminium ; alimentation lors des premiers mois de vie (présence d’aluminium dans les laits artificiels). La recherche d’une sensibilisation à l’hydroxyde d’aluminium était réalisée par patch-tests.

Résultats

Soixante-quatre patients et 128 témoins ont été inclus. Le sex-ratio H/F était de 0,66 ; l’âge moyen de 4,5 ans (6 mois–14 ans). Dans 82 % des cas, le GPV siégeait à la face antérieure de cuisse. L’âge moyen d’apparition des nodules était de 18 mois ; 39/44 avaient un patch-test positif pour l’aluminium. Il n’y avait pas de différence entre les 2 groupes vis-à-vis de l’exposition à la lidocaïne locale ni à d’autres topiques contenant de l’aluminium (protecteurs solaires, déodorants, antiperspirants, pierre d’alun, talc). En revanche, les enfants du groupe témoin avaient plus fréquemment reçu un allaitement artificiel (32 %) et moins souvent un allaitement maternel (56 %) que les cas (respectivement 21 % et 66 %).

Discussion

Notre étude rapporte la plus grande série multicentrique de GPV de l’enfant et confirme qu’une allergie de contact à l’hydroxyde d’aluminium y est associée dans près de 9 cas sur 10. Contrairement aux hypothèses récemment émises, l’étude cas-témoins ne montre pas de lien entre l’application de lidocaïne locale en patch (ou d’autres topiques libérateurs d’aluminium) et la survenue des GPV. L’utilisation plus fréquente de lait artificiel dès les premiers mois dans le groupe témoin suggère que l’exposition orale à l’aluminium favoriserait la tolérance. Un facteur limitant de notre étude est de ne pas avoir pu analyser précisément la voie d’administration des vaccins reçus dans les 2 groupes (strictement intramusculaire, ou en partie sous-cutané). Compte tenu d’une meilleure diffusion hors du territoire cutané avec la voie intramusculaire, l’hypothèse selon laquelle l’injection sous-cutanée, au moins partielle, favorise la survenue de GPV, demeure.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Allergie, Aluminium, Granulome vaccinal, Lidocaïne


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 141 - N° 12S

P. S249-S250 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Isotrétinoïne et dépression : étude prospective contrôlée en pratique dermatologique de ville par mesure itérative du score Adolescent Depression Rating Scale (ADRS)
  • F. Guibal, M. Resche-Rigon, C. Juillard, F. Cordoliani, I. Moraillon, A.-M. Heudes, F. Ramel, M. Baccard, M. Bagot, D. Lehucher-Ceyrac
| Article suivant Article suivant
  • Formes graves de dermatomyosites juvéniles en réanimation : présentation, prise en charge et évolution
  • A. Besancon, M. Ferneiny, C. Gitiaux, K. Brochard, P. Quartier, N. Brousse, O. Goulet, R. Salomon, L. Dupic, B. Bader-Meunier, C. Bodemer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.