Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Performance des micro-biopsies ganglionnaires écho-guidées dans l’évaluation du statut ganglionnaire des lymphomes T cutanés épidermotropes - 24/11/14

Doi : 10.1016/j.annder.2014.09.098 
C. Sallé De Chou a, , E. De Kerviler b, C. De Bazelaire b, C. Ram Wolff a, J.-P. Feugeas c, M. Bagot a, A. Janin d, M. Battistella d
a Dermatologie, hôpital Saint-Louis, Paris, France 
b Radiologie, hôpital Saint-Louis, Paris, France 
c Biologie médicale, hôpital Saint-Louis, Paris, France 
d Anatomopathologie, hôpital Saint-Louis, Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les mycosis fongoïdes (MF) et les syndromes de Sézary (SS) constituent le sous-type le plus fréquent de lymphomes T cutanés (LTC), dont la stadification TNM a été révisée en 2007 par l’ISCL/EORTC, et validée sur le plan pronostique dans une large cohorte de 1502 patients en 2010. Il est pour l’instant recommandé de faire l’évaluation de l’atteinte ganglionnaire des MF/SS par adénectomie. La micro-biopsie écho-guidée (US-CNB) ganglionnaire constitue une alternative de choix : elle est moins invasive et a montré son efficacité dans la classification histologique des lymphomes ganglionnaires.

Objectif

Évaluer la faisabilité et la fiabilité de l’US-CNB dans l’évaluation du statut ganglionnaire au cours des LTC épidermotropes (MF/SS).

Matériel et méthodes

Les patients suivis pour un LTC, ayant eu une US-CNB d’une adénopathie dans le service de radiologie de l’hôpital Saint-Louis, entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2011 ont été inclus, divisés en 3 groupes : MF/SS, lymphomes T cutanés anaplasiques CD30+, autres LTC. Les biopsies ont été relues en aveugle des renseignements cliniques et évolutifs. Le statut ganglionnaire (pN) a été évalué selon les critères TNM de 2007. La survie spécifique de la maladie (DSS) a été analysée avec la méthode de Kaplan-Meier, et le test du log-Rank.

Observations

Trente-huit US-CNB ganglionnaires ont été incluses : 14 patients MF, 14 patients SS, 7 patients avec LTC CD30+, 3 patients avec autre LTC. Toutes les US-CNB fournissaient un matériel suffisant pour analyse histologique, immuno-histochimique et moléculaire.

Résultats

Parmi les patients MF/SS, 14,3 % avaient un stade précoce (IA-IIA) et 85,7 % un stade avancé (IIB-IVB). Sur le matériel fourni par US-CNB, 3 des MF/SS étaient classés pN0, 7 pN1, 5 pN2 et 13 pN3. Le suivi médian était de 24 mois. L’analyse des courbes de DSS montrait une différence statistiquement significative entre les patients classés pN3 (DSS médiane : 5 mois) et les patients classés pN0-2 (DSS médiane : non atteinte) (p<0,0001). Il n’y avait pas de différence significative de DSS entre les patients classés pN1 et pN2.

Discussion

Dans la littérature, la DSS théorique à 5 ans des patients pN1 est de 63 %, des patients pN2 de 25 %, et des patients pN3 de 24 %. Le statut ganglionnaire n’est qu’un des éléments permettant d’évaluer le pronostic global dans ces lymphomes restant le plus souvent extra-ganglionnaires.

Conclusion

La micro-biopsie ganglionnaire écho-guidée est d’interprétation difficile pour la discrimination des stades ganglionnaires peu avancés de MF/SS (pN1-pN2). En revanche, elle permet une bonne reconnaissance du stade pN3, de mauvais pronostic, en cohérence avec la survie observée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Lymphome, Micro-biopsie ganglionnaire écho-guidée, Statut ganglionnaire


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 141 - N° 12S

P. S265-S266 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pratique de la cytométrie en flux sur peau dans les lymphomes cutanés T épidermotropes et érythrodermiques : un outil diagnostique ?
  • A.-M. Tesnière, R. Morello, F. Comoz, S. Lecot, V. Salaun, L. Verneuil
| Article suivant Article suivant
  • Caractéristiques cliniques et évolutives comparatives des formes classiques et pilotropes de mycosis fongoïde : analyse rétrospective de deux cohortes parallèles
  • M. Lérisson, E. Frouin, A. Du-Thanh, C. Girard, D. Bessis, B. Guillot, O. Dereure

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.