Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Augmentation de l’incidence des staphylocoques cutanés après les inondations du 15 juin 2010 dans le Var : rumeur ou réalité ? - 24/11/14

Doi : 10.1016/j.annder.2014.09.103 
E. Suarez-Diaz , T. Hubiche, P. Del Giudice
 Dermatologie infectiologie, hôpital Bonnet, Fréjus, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les catastrophes naturelles sont parfois associées à la survenue de maladies infectieuses. Au cours des inondations survenues dans l’est Var en juin 2010, la rumeur d’une épidémie d’infections cutanées à Staphylococcus aureus s’est propagée dans les médias et en particulier sur Internet. L’objectif de cette étude a été de confronter la rumeur aux données objectives des infections cutanée à S. aureus du service de Fréjus.

Matériel et méthodes

Les blogs relatifs aux inondations du 15 juin 2010 dans le Var étaient systématiquement recherchés par un moteur de recherche (Google). Une analyse de contenu de ces textes était réalisée. Les infections cutanées à S. aureus prises en charge dans le centre hospitalier sont enregistrées de façon prospective depuis 1999. Pour l’étude nous avons comparé l’évolution de ces infections du 15 juin au 30 septembre 2008–2012.

Résultats

Un blog ayant recueilli 247 commentaires a été sélectionné. Soixante-quatre commentaires étaient relatifs à des infections cutanées dont 30 établissaient un lien entre les inondations et la survenue de ces infections ; 22 utilisaient le terme staphylocoque dans leurs commentaires. L’analyse de contenu a permis de dégager 3 tendances expliquant la création et la diffusion de la rumeur : du fait de la carence d’information officielle, les personnes utilisent leur réseau personnel et leurs sources considérées comme expertes ; les patients mobilisent leurs croyances et leurs connaissances pour rendre plausible le lien entre inondations et infections cutanées ; les sujets recherchent des preuves venant démontrer le bien-fondé de leurs thèses naïves, telles que la survenue d’une dermatose pendant cette période.

Les données objectives du nombre d’infections cutanées des périodes entre le 15 juin 2008–2012 et le 30 septembre 2008-2012 montrent qu’il n’y avait aucune variation significative du nombre d’infections cutanées à S. aureus.

Discussion

La confrontation des témoignages recueillis dans notre échantillon avec les données objectives de surveillance à staphylocoque du centre hospitalier montre l’écart entre la réalité et le ressenti social face à une catastrophe naturelle. Nos données corroborent celles enregistrées par l’Observatoire Régional des Urgences qui ne trouve pas d’augmentation des infections cutanées sur le territoire sanitaire des inondations. L’analyse des commentaires issus du blog montre que les mécanismes socio-cognitifs ayant contribué à cette rumeur sont similaires aux mécanismes décrits en situation de crise.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Infection cutanée, Inondations, Rumeur


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 141 - N° 12S

P. S268 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • IPH4102, un anticorps anti-KIR3DL2 humanisé, a une activité antitumorale ciblée in vivo et ex-vivo contre les lymphomes T cutanés
  • A. Marie-Cardine, N. Viaud, N. Thonnart, R. Joly, S. Chanteux, L. Gauthier, C. Bonnafous, B. Rossi, M. Bléry, C. Paturel, A. Bensussan, M. Bagot, H. Sicard
| Article suivant Article suivant
  • Infections cutanées à coelomycètes en France (2005–2014)
  • S. Guégan, D. Garcia-Hermoso, K. Sitbon, O. Lortholary, Groupe français d’Étude des mycoses

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.