Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Mortalité du SJS-NET et impact de la ciclosporine : étude rétrospective de 130 patients - 24/11/14

Doi : 10.1016/j.annder.2014.09.120 
L. Valeyrie-Allanore a, , S. Katsahyan b, D. Tu-Anh a, N. De Prost c, E. Sbidian a, O. Zehou a, G. Do-Pham a, S. Oro a, C. Haddad a, A. Colin a, J.-C. Roujeau a, O. Chosidow a, P. Wolkenstein a
a Dermatologie, centre de référence des dermatoses bulleuses immunologiques et toxiques, hôpital Henri-Mondor, Créteil, France 
b Santé publique, hôpital Henri-Mondor, Créteil, France 
c Réanimation médicale, hôpital Henri-Mondor, Créteil, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le syndrome de Stevens-Johnson (SJS) et la nécrolyse épidermique toxique (NET) ont une mortalité globale de 22 %. Le but de ce travail était d’évaluer l’intérêt de la ciclosporine prescrite de façon protocolisée dans un centre expert.

Patients et méthodes

Une étude rétrospective était réalisée incluant l’ensemble des patients consécutifs hospitalisés dans le centre pour SJS-NET de janvier 2005 à mars 2014. La ciclosporine était administrée per os (3 mg/kg/j) en l’absence de sepsis, d’hypertension artérielle non-contrôlée ou d’insuffisance rénale chronique. Une évaluation séquentielle clinique, biologique était menée. L’analyse de la mortalité avec ou sans ciclosporine était effectuée avec une courbe de Kaplan-Meier et un test de log-rank. Une analyse univariée des facteurs associés à la mortalité était réalisée. Enfin, un modèle mixte était utilisé pour l’analyse de la survie et l’évolution du décollement avec ou sans ciclosporine.

Résultats

Cent trente patients consécutifs étaient inclus dont 67 femmes (51,9 %) d’âge moyen 47 ± 19,6 ans. Soixante-quinze (57,7 %) étaient traités par ciclosporine. La surface moyenne décollée-décollable à J0 était de 13,7 ± 17,7 %. Le SCORTEN à J0 était de 1,46 ± 1,17 (0–7). Vingt-trois patients étaient intubés. Neuf décès étaient observés (7 %) sans influence de la ciclosporine (RR : 0,75 [0,20–2,7]). Les facteurs associés à la mortalité comprenaient les antécédents de cancer (RR : 5 [1,2–20,1]), l’insuffisance hépatique (RR : 94,1 [7–709]), la survenue d’une insuffisance rénale aiguë (RR : 5,9 [1,3–26,2]), le recours à la ventilation mécanique (RR : 29,6 [3,6–241,1]). Le décollement moyen du groupe sans ciclosporine était significativement inférieur à j0 (9,7 % vs 16,5 %). Le décollement tendait à augmenter dans le bras sans ciclosporine sans être significatif. L’initiation de la réépithélialisation était plus rapide sous ciclosporine (p=0,049).

Discussion

Cette série incluant l’ensemble des patients consécutifs pris en charge en dermatologie (80 %) et réanimation (20 %) montre un taux de mortalité global de 7 % sur les 10 dernières années. Les facteurs explicatifs autres que la ciclosporine devant être pris en compte sont l’amélioration des soins symptomatiques et des défaillances d’organe et une admission plus précoce. Cette série importante confirme la tendance à l’arrêt de la progression du décollement et le début de réépithélialisation plus précoce dans le groupe ciclosporine. Ceci pourrait être lié d’après une publication récente à un effet des inhibiteurs de la calcineurine sur la migration cutanée de progéniteurs médullaires, favorisant ainsi la cicatrisation.

Conclusion

La prise en charge du SJS-TEN incluant l’amélioration des soins symptomatiques et des défaillances d’organe, la ciclosporine précoce, pourraient contribuer à une amélioration du taux de mortalité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ciclosporine, Mortalité, Nécrolyse épidermique toxique, Syndrome de Stevens-Johnson


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 141 - N° 12S

P. S276-S277 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Analyse de la valeur pronostique des modifications histologiques cutanées lors d’un exanthème induit par les médicaments (forme simple, compliquée et DRESS)
  • F. Skowron, B. Bensaid, L. Depaepe, B. Balme, J. Kanitakis, S. Amarger, D. Maucourt-Boulch, M. D’Incan, F. Bérard, J.-F. Nicolas
| Article suivant Article suivant
  • Mastocytoses systémiques avec taux de tryptase inférieur à 20 ?g
  • C. Bulai Livideanu, C. Pouplard, C. Laurent, E. Tournier, P. Laharrague, P.A. Apoil, M. Eischen, P. Dubreuil, O. Hermine, L. Lamant, C. Paul

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.