Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le contrôle des ulcères digitaux ischémiques au cours de la sclérodermie systémique est associé à un meilleur pronostic fonctionnel de la main - 24/11/14

Doi : 10.1016/j.annder.2014.09.125 
L. Mouthon a, , P. Carpentier b, C. Lok c, P. Clerson d, V. Gressin e, E. Hachulla f, A. Bérezné a, A. Diot g, A. Khau Van Kien h, P. Jego i, C. Agar j, A.-B. Modeste Duval k, A. Sparsa l, E. Puzenat m, M.-A. Richard n
a Médecine interne, CHU Cochin, Paris, France 
b Médecine vasculaire, CHU de Grenoble, Grenoble, France 
c Dermatologie, CHU d’Amiens, Amiens, France 
d Orgamétrie, Roubaix, France 
e Actelion France, Paris, France 
f Médecine interne, CHRU de Lille, Lille, France 
g Médecine interne, CHU de Tours, Tours, France 
h Médecine vasculaire, CHU de Montpellier, Montpellier, France 
i Médecine interne, hôpital Sud, Rennes, France 
j Médecine interne, CHU de Nantes, Nantes, France 
k Dermatologie, CHU de Rouen, Rouen, France 
l Dermatologie, CHR de Perpignan, Perpignan, France 
m Dermatologie, CHU de Besançon, Besançon, France 
n Dermatologie, CHU de Marseille, Marseille, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les ulcères digitaux ischémiques (UD) sont l’une des complications de la sclérodermie systémique (ScS) et participent au handicap fonctionnel de la main. L’objectif était d’évaluer l’impact du contrôle de la maladie ulcéreuse digitale à 1 an sur le handicap de la main et la qualité de vie chez des patients sous bosentan.

Matériel et méthodes

ECLIPSE est une étude prospective observationnelle sur 2 ans. Des patients sclérodermiques ayant présenté au moins 1 UD dans l’année précédente et traités par bosentan pour prévenir la survenue de nouveaux UD ont été inclus entre octobre 2009 et mars 2011. Les données cliniques ont été recueillies à l’inclusion, puis à 1 et 2 ans. Deux scores validés, dont un de fonction de la main (Cochin hand function scale [CHFS]), et un de handicap (Health assessment questionnaire disability index [HAQ-DI]), la douleur (EVA) et la qualité de vie (SF-36) étaient évalués. L’analyse intermédiaire a porté sur les résultats à 1 an. Le contrôle de la maladie ulcéreuse était défini par la cicatrisation de tout UD éventuellement présent à l’inclusion et l’absence de nouvel UD entre l’inclusion et 1 an de suivi. Les données sont présentées en moyennes ± DS.

Observations

Des données de suivi à 1 an étaient disponibles pour 120 des 190 patients inclus.

Résultats

Les caractéristiques démographiques de ces patients étaient similaires à celles de l’ensemble de la cohorte. Les patients étaient âgés de 54 ± 15 ans à l’inclusion et de 44 ± 15 ans lors du diagnostic de ScS. La ScS était diffuse dans 42 % des cas. À l’inclusion, les patients étaient traités par bosentan depuis 15,6 ± 22,1 mois. Pendant l’année de suivi, 46 (38 %) patients ont eu un nouvel UD soit une incidence de 0,6 événement/patient-an (IC 95 % 0,44–0,81). Cependant, le pourcentage de patients présentant au moins un UD a diminué à 1 an, passant de 61 à 22 % alors que le nombre moyen d’UD par patient passait de 1,4 ± 1,8 à 0,6 ± 1,6 (p<0,0001). Parallèlement, les scores de handicap fonctionnel de la main diminuaient significativement passant pour le CHFS de 29,4 ± 20,1 à 25,0 ± 20,2 (p=0,005) et de 0,96 ± 0,68 à 0,88 ± 073 (p=0,04) pour le HAQ-DI ; le score de douleur passait de 4,3 ± 3,1 à 2,9 ± 2,8 (p<0,0001). Les améliorations du SF-36 étaient significatives pour les domaines de la douleur physique (p=0,04) et de la santé mentale (p=0,01). Le contrôle de la maladie ulcéreuse (n=58) était associé à une amélioration plus marquée du CHFS (p=0,04), de l’HAQ-DI (p=0,04) et de la composante physique du score SF-36 (p=0,05) par rapport à l’absence de contrôle de la maladie ulcéreuse (n=62).

Discussion

Durant l’année de suivi, 21 (17 %) patients ont arrêté le bosentan pour effets secondaires dont 5 pour une augmentation des transaminases.

Conclusion

Chez les patients SsS traités par bosentan, le contrôle de la maladie ulcéreuse digitale est associé à une réduction significative du handicap fonctionnel de la main et de la douleur.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Bosentan, Handicap, Sclérodermie, Ulcères digitaux


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 141 - N° 12S

P. S279 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Atteinte du carrefour oro-pharyngé au cours de la dermatomyosite : étude rétrospective de 23 cas
  • T. Bounfour, M. Rybojad, A. Saussine, C. Demongeot, A. Petit, F. Cordoliani, M. Bagot, J.-D. Bouaziz
| Article suivant Article suivant
  • Manifestations dermatologiques de la maladie d’Erdheim-Chester
  • F. Chasset, S. Barete, L. Arnaud, F. Le pelletier, F. Charlotte, J.-F. Emile, Z. Amoura, C. Francès, J. Haroche

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.