Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étude de phase II de tolérance, de pharmacocinétique et d’efficacité d’AP611074, antiviral spécifique de PVH 6 et 11 dans le traitement topique des condylomes anogénitaux - 24/11/14

Doi : 10.1016/j.annder.2014.09.171 
S. Fouéré a, , N. Dupin b, B. Halioua c, S. Tatti d, C. Marchitelli e, R. Galimberti f, P. Françon g, D. Compère g, M. Yaniv h, F. Thierry h, i, M. Botchan j, M. Blumenfeld g, M. Bagot a, O. Chosidow k, l
a Dermatologie, centre des MST, hôpital Saint-Louis, Paris, France 
b Dermatologie, hôpital Cochin, Paris, France 
c Consultation des MST, Institut Alfred-Fournier, Paris, France 
d IADT, Hospital Italiano, Buenos Aires, Argentine 
e Départements de gynécologie et de dermatologie, Hospital Italiano, Buenos Aires, Argentine 
f Département de dermatologie, Hospital Italiano, Buenos Aires, Argentine 
g Anaconda Pharma, Villejuif, France 
h Institut Pasteur, Paris, France 
i IMBaStar Singapour, Singapour 
j Départements de biochimie et biologie moléculaire, University of California at Berkeley, Berkeley, États-Unis 
k UPEC, hôpital Henri-Mondor, Créteil, France 
l Dermatologie, hôpital Henri-Mondor, Créteil, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Première molécule de la nouvelle classe antivirale des protein protein interaction inhibitors (PPII), AP611074 inhibe in vitro l’interaction des protéines E1 et E2 des PVH 6 et 11, bloquant leur réplication. Sans modèle animal d’infection par ces virus, cette étude visait à obtenir une preuve du concept de son utilisation dans le traitement topique des condylomes anogénitaux externes (CAE).

Matériel et méthodes

Étude de phase IIa, randomisée, en double insu vs placebo visant à évaluer les effets d’applications biquotidiennes pendant 42 jours sur des CAE d’un gel à 5 % d’AP611074. Vingt-quatre volontaires, hommes et femmes de 18 à 55 ans, non immunodéprimés ayant 1 à 15 CAE ont été inclus et randomisés (2:1) en deux groupes recevant le gel AP611074 ou son excipient. Cette étude a eu lieu de 02/2012 à 06/2013 dans 4 centres à Paris, France et Buenos Aires, en Argentine. Tolérance locale et générale, pharmacocinétique et efficacité étaient évaluées toutes les semaines. Le taux de réponse complète (RC, critère primaire) était la proportion de patients ayant une disparition complète des condylomes, le taux de réponse partielle (RP, critère secondaire), celle des patients ayant une diminution de la surface mesurée et/ou du nombre des lésions, le taux de réponse globale (RG, critère secondaire), la somme des deux.

Résultats

Le gel d’AP611074 a été bien toléré, sans effet secondaire systémique et local notable et avec une bonne observance au traitement. Les concentrations plasmatiques sont restées basses, le plateau pharmacocinétique était atteint rapidement et la molécule était entièrement éliminée 2 semaines après l’arrêt du traitement.

Les critères primaires et secondaires d’efficacité montraient des RC de 13 % (IC 95 % 4–36) et 20 % (IC 95 % 6–51) et des taux de RP de 44 % (IC 95 % 23–67) et 50 % (IC 95 % 24–76) respectivement dans les groupes en intention de traiter (IT) et per-protocole (PP), soit des RG de 57 % (IC 95 % 33–77) et 70 % (IC 95 % 40–89), respectivement. La faible puissance de l’essai pour ces critères d’efficacité n’a pas permis de montrer de différence significative avec le groupe témoin. En revanche, une réduction significative de 65 % de la surface totale des CAE (p=0,02) était observée dans le groupe traité et non dans le groupe témoin.

Discussion

Le gel à 5 % d’AP611074 avait dans cette étude un excellent profil de tolérance locale et générale. Les paramètres pharmacocinétiques montraient une absorption négligeable et une élimination rapide. Les résultats encourageants après cette investigation préliminaire de 6 semaines incitent à vérifier son efficacité au cours d’études plus longues et de puissance adéquate.

Conclusion

AP611074 est le premier traitement inhibiteur de la réplication des PVH à entrer en développement clinique et un des premiers exemples du ciblage thérapeutique des interactions protéine-protéine.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Antiviral, AP611074, Condylome, PVH, Topique


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 141 - N° 12S

P. S303-S304 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Utilisation du fébuxostat chez les patients ayant un antécédent de réaction cutanée à l’allopurinol
  • J.-C. Roujeau, R.-M. Flipo, P. Richette, P. Clerson, T. Bardin
| Article suivant Article suivant
  • Efficacité prolongée du vémurafénib comme traitement d’une histiocytose langerhansienne pure cutanée mutée BRAF
  • J. Charles, J.-C. Beani, I. Templier, G. Fiandrino, L. Bondier, M.-T. Leccia, B. Busser

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.