Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Rôle de la microscopie confocale dans le diagnostic des lésions du mamelon - 24/11/14

Doi : 10.1016/j.annder.2014.09.234 
C. Couzan, E. Cinotti , J.L. Perrot, B. Labeille, F. Cambazard
 Dermatologie, CHU de Saint-Étienne, Saint-Étienne, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La microscopie confocale (MC) est une nouvelle technique d’imagerie non invasive qui permet d’avoir des données additionnelles par rapport à l’épimicroscopie et la clinique, en permettant d’épargner des biopsies et des exérèses cutanées.

Cette technique est très intéressante pour les zones sensibles comme le mamelon. Nous avons conduit la première étude qui évalue la pertinence de cette technique pour cette localisation.

Patientes et méthodes

Nous avons évalué par examen clinique, épimicroscopique et en MC treize lésions du mamelon dans le service de dermatologie du CHU de Saint-Etienne. Une biopsie était prélevée dans les cas où l’on suspectait une lésion tumorale ; un suivi à 3 mois était préconisé dans les autres cas.

Résultats

Treize patientes d’âge moyen 50ans (9 à 87ans) ont été évaluées pour des lésions du mamelon. Dans six cas, un examen histologique a été réalisé.

Discussion

Dans 10 cas l’aspect clinique ne permettait pas d’éliminer une maladie de Paget. Dans les restants 3 cas l’aspect clinique était en faveur d’un nævus ou un lentigo actinique mais le diagnostic différentiel de mélanome ne pouvais pas être éliminé. L’examen épimicroscopique ajoutait des informations supplémentaires seulement dans 2 des lésions pigmentées permettant d’exclure un mélanome. En revanche la MC permettait d’éliminer une maladie de Paget dans 7 cas, d’éliminer un mélanome dans les 3 lésions pigmentées et de confirmer le diagnostic de tumeur du sein dans 2 cas. Dans un cas (adenomatose érosive du mamelon) elle n’était pas conclusive. Pour ce qui concerne les tumeurs du sein, la MC nous a toujours permis de poser le diagnostic de tumeur, mais le diagnostic a été celui de maladie de Paget dans les 2 cas alors que l’examen histologique a permis l’identification d’une maladie de Paget et d’un cancer canalaire du sein. En effet, l’aspect précis d’autres types de tumeur du sein différent de la maladie de Paget n’a pas encore été caractérisé en MC.

Conclusion

La MC apporte des données supplémentaires par rapport à la clinique et à l’épimicroscopie et semble notamment pertinente pour les lésions du mamelon, en particulier pour confirmer ou éliminer le diagnostic de maladie de Paget.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Maladie de Paget, Mamelon, Microscopie confocale


Plan


 Iconographie disponible sur CD et Internet.


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 141 - N° 12S

P. S326-S327 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Carcinomes basocellulaires du syndrome de Gorlin régressant sous vismodegib : évaluation par microscopie confocale in vivo dans 20 cas
  • B. Labeille, J.L. Perrot, E. Cinotti, C. Douchet, F. Cambazard
| Article suivant Article suivant
  • Dermatoscopie versus microscopie confocale pour le diagnostic de gale
  • E. Cinotti, M. Le Cordroch, J.L. Perrot, B. Labeille, A.C. Biron, C. Chol, F. Cambazard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.