Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Classification des séquelles chirurgicales après traitement de carcinomes basocellulaires (CBC) de la face - 24/11/14

Doi : 10.1016/j.annder.2014.09.245 
C. Vicentini 1, , L. Mortier 1, C. Templier 1, V. Duquennoy-Martinot 2, P. Guerreschi 2
1 Dermatologie, CHRU de Lille, Lille, France 
2 Chirurgie plastique et reconstructrice, CHRU de Lille, Lille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le traitement de première intention des carcinomes basocellulaires (CBC) de la face est à ce jour chirurgical. Il est parfois source de séquelles fonctionnelles et esthétiques. Le but de l’étude VISMONEO est d’évaluer si un traitement néo-adjuvant par vismodegib dans les CBC de la face entraîne une réduction du volume tumoral et donc de l’ampleur du geste chirurgical. Cela nécessite une classification reproductible du retentissement esthétique et fonctionnel de chaque intervention.

Matériel et méthodes

Nous avons proposé une classification évaluant de manière décroissante le retentissement du geste chirurgical. Elle se présente sous la forme d’un tableau. Le stade A concerne les patients inopérables. Les stades B à E concernent des séquelles chirurgicales de moins en moins importantes. Le stade F concerne les réponses complètes après le traitement, ne nécessitant pas de geste chirurgical complémentaire. Les séquelles sont détaillées pour les localisations particulières (œil, nez, lèvre, oreille). Par exemple pour l’œil, un patient nécessitant une exentération est classé stade B alors qu’un patient nécessitant une perte de substance transfixiante de moins de un quart de la paupière supérieure ou inférieure est classé stade E. Le stade est évalué pour chaque patient avant et après le traitement néo-adjuvant par vismodegib.

Discussion

Cette classification a été mise au point par l’équipe de chirurgie reconstructrice du CHRU de Lille et validée par les équipes de chirurgie reconstructrices de Saint-Louis et Angers. Elle privilégie la situation du patient en termes de séquelle fonctionnelle et esthétique par rapport à la technique chirurgicale dans un souci d’objectivité et de reproductibilité. L’objectif principal de l’étude est d’évaluer le nombre de patients pour lesquels on observe le passage à un stade de séquelle inférieur après traitement néo-adjuvant par Vismodegib. À titre d’exemple, la réponse thérapeutique sera jugée satisfaisante pour un patient nécessitant initialement une exentération (stade B) mais qui pourra bénéficier d’un geste moins lourd (stade C) suite à la réduction du volume tumoral permise par le traitement néo-adjuvant.

Conclusion

La classification des stades chirurgicaux permet d’évaluer l’allégement de la procédure chirurgicale dans le traitement des CBC de la face bénéficiant d’un traitement néo-adjuvant par vismodegib dans le cadre du protocole VISMONEO.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Carcinome basocellulaire, Chirurgie plastique, Traitement néo-adjuvant, Vismodegib


Plan


 Iconographie disponible sur CD et Internet.


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 141 - N° 12S

P. S331-S332 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Quand la dermatologie devient un plateau technique pour traiter les rejets de greffes
  • C. Pauwels, C. Paul, M. Beylot-Barry, C. Dromer, A.-L. Goin, C. Bulai Livideanu
| Article suivant Article suivant
  • Modalités de réparation chirurgicale des pertes de substance jugales après exérèse de mélanomes de Dubreuilh : étude rétrospective
  • J. Ofaiche, A. Pham-Ledard, P. Guillot, I. Peyrot, M. Beylot-Barry, O. Cogrel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.