Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Alopécie frontale fibrosante : à propos de trois cas pédiatriques - 24/11/14

Doi : 10.1016/j.annder.2014.09.264 
H. Atarguine , O. Hocar, N. Akhdari, S. Amal
 Service de dermatologie, hôpital Errazi, faculté de médecine et pharmacie, université Cadi Ayyad, CHU Mohamed VI, Marrakech, Maroc 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’alopécie frontale fibrosante, décrite pour la première fois par Kossard en 1994, est considérée actuellement comme une forme anatomo-clinique du lichen plan pilaire. Cette alopécie survient le plus souvent chez une femme ménopausée. Nous rapportons ici trois cas pédiatriques de cette pathologie dont un cas de jumeaux de sexe féminin.

Observations

Première observation : une fille de 7ans, sans antécédents pathologiques particuliers, présentait depuis deux ans un recul progressif et symétrique de la ligne d’implantation fronto-temporale du cuir chevelu, associé à une dépilation partielle des sourcils sans alopécie d’autres parties du tégument. L’examen trouvait un signe du « cheveu solitaire », une hyperkératose folliculaire avec disparition des cheveux duvet au niveau de la lisière fronto-temporale. Le bilan d’auto-immunité était négatif. La patiente a été traitée par bolus de prednisone orale à raison de 5mg/kg pendant 3jours.

Deuxième observation : deux sœurs jumelles de 14ans, dont l’une avait été opérée d’un goitre, présentaient depuis la petite enfance une alopécie sélective fronto-temporale symétrique et progressive. L’examen clinique trouvait une alopécie frontale en bande s’étendant de manière symétrique et progressive vers les régions temporales. Le signe du « cheveu solitaire » était présent, ainsi qu’une hyperkératose follicualire, sans aucune inflammation péri-pilaire, ni signe de lichen cutanéo-muqueux associé. Il existait aussi des micropapules folliculaires non inflammatoires du visage.

Discussion

L’alopécie frontale fibrosante n’est pas toujours post-ménopausique, ni même exclusivement féminine. Sa description chez l’homme est récente. Quelques cas ont été rapportés chez des femmes non ménopausées, dont la plus jeune avait 21ans. Les observations présentées ici sont, à notre connaissance, les premiers cas pédiatriques rapportés de cette maladie. La reconnaissance de cas familiaux est récente dans la littérature. Ainsi, notre deuxième observation prouve la composante génétique de cette affection. Elle peut affecter tant les follicules terminaux que les follicules duveteux d’autres parties du tégument. L’alopécie des sourcils est fréquente. Les papules du visage traduisent l’inflammation des follicules duveteux de la face. Ce signe, le plus souvent méconnu, est généralement présent chez des femmes jeunes pré-ménopausiques.

Conclusion

L’alopécie frontale fibrosante est une affection aussi pédiatrique. Il semble dès lors légitime de supprimer le terme « post-ménopausique » de la dénomination de cette maladie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Alopécie frontale fibrosante, Lichen plan pilaire, Pédiatrique


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 141 - N° 12S

P. S340 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pelades sévères de l’enfant traitées par méthotrexate : suivi à long terme
  • P. Lucas, M. Royer, S. Barbarot, C. Bodemer, P. Vabres, C. Pajot, C. Paul, J. Mazereeuw
| Article suivant Article suivant
  • Syndrome de Wells chez l’enfant et atopie : étude rétrospective de 11 cas et revue de la littérature
  • J. Brun, C. Chiaverini, D. Bessis, E. Bourrat, A. Lasek, H. Rabia, F. Boralevi, J.P. Lacour, Groupe de recherche de la Société française de dermatologie pédiatrique

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.