Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Premier cas de nævus eccrine polypoïde coccygien associé à un syndrome polymalformatif - 24/11/14

Doi : 10.1016/j.annder.2014.09.286 
E. Frouin 1, , B. Riviere 2, O. Maillet 3, M. Willems 4, N. Kalfa 3, V. Costes 5
1 Service d’anatomie et de cytologie pathologiques, hôpital Jean-Bernard, Poitiers, France 
2 Laboratoire d’anatomie et de cytologie pathologiques, hôpital Carémeau, Nîmes, France 
3 Service de chirurgie pédiatrique, hôpital Arnaud-de-Villeneuve, Montpellier, France 
4 Service de génétique médicale, hôpital Arnaud-de-Villeneuve, Montpellier, France 
5 Laboratoire d’anatomie et de cytologie pathologiques, hôpital Gui-de-Chauliac, Montpellier, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les nævus eccrines sont des hamartomes cutanés rares caractérisés par une augmentation du nombre de glandes sudorales eccrines structurellement normales. Récemment une forme polypoïde de localisation coccygienne a été individualisée et dénommée « Coccygeal Polypoid Eccrine Nevus » ou CPEN. Il s’agit de lésions congénitales bénignes, asymptomatiques. Nous rapportons le premier cas associé avec un tableau polymalformatif.

Observations

Une enfant de 5mois était opérée d’une imperforation anale. Dans le même temps, une lésion papuleuse, asymptomatique, de 7mm de grand axe de la région coccygienne était excisée. Cette lésion était présente depuis la naissance. Par ailleurs, l’enfant avait une dysplasie multikystique d’un rein. Sa mère était suivie pour une agénésie du rein droit et pour un utérus bicorne, tandis que son père n’avait pas d’antécédent particulier. L’examen histologique montrait une lésion pédiculée surmontée d’un épiderme acanthosique. L’axe était constitué par des pelotons sudoraux eccrines pseudolobulés, entourés d’adipocytes normaux. Il n’y avait pas d’annexe pilo-sébacée dans le derme adjacent. Il n’y avait pas d’inflammation, de prolifération vasculaire ou de stroma myxoïde associés. La lésion était superficielle, sans connexion avec les tissus sous-cutanés. Le diagnostic de CPEN était retenu. À l’examen clinique et aux examens paracliniques, il n’y avait pas de malformation sacrée ni médullaire sous-jacente, ni d’autre lésion cutanée à distance.

Discussion

Le CPEN est une tumeur exceptionnelle, puisque seuls 4 cas ont été rapportés depuis 2002. Il semble exister une prédominance féminine. Les lésions, toujours congénitales, sont asymptomatiques. Il n’y a notamment pas de douleur ni d’hyperhidrose ce qui les différencie des hamartomes eccrines angiomateux et des nævus eccrines. De plus, le diagnostic de polype annexiel néonatal semble peu probable vu l’absence d’annexes pilo-sébacées dans l’axe de la lésion. Aucun des enfants rapportés n’avait de syndrome malformatif associé. Le caryotype réalisé était strictement normal.

Conclusion

Le nævus eccrine polypoïde coccygien (CPEN) est une tumeur annexielle congénitale bénigne du nourrisson et de l’enfant, de diagnostic histologique. L’excision permet le traitement du nævus. Notre cas est le premier associé avec un syndrome malformatif anorectal et rénal, possiblement génétique. Il souligne la nécessité d’effectuer une échographie rénale et un bilan digestif devant cette lésion rare, probablement sous diagnostiquée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Coccygien, Nævus eccrine, Polype, Syndrome malformatif


Plan


 Iconographie disponible sur CD et Internet.


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 141 - N° 12S

P. S351 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cytologie échoguidée en oncodermatologie : des implications diagnostiques et thérapeutiques
  • M. Thomas, P. Vielh, V. Suciu, C. Mateus, E. Routier, L. Boussemart, A. Cavalcanti, L. Lacroix, L. Vilcot, C. Robert
| Article suivant Article suivant
  • Un cas rare de « deep penetrating naevus » congénital
  • M.-H. Commin, Y. Surlemont, P. Courville, X. Balguerie

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.