Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Manifestations cutanées au cours des ultratrails : expérience du marathon des sables 2014 - 24/11/14

Doi : 10.1016/j.annder.2014.09.303 
V. Descamps 1, , B. Doumenc 2, Y.-E. Claessens 3, J.-M. Haegy 4, P. Gaston 1, O. Ganansia 5, F. Compagnon 6

Doctrotters

1 Dermatologie, Bichat, Paris, France 
2 Urgences, hôpital de Saint-Denis, Saint-Denis, France 
3 Urgences, hôpital Princesse Grâce, Monaco, Monaco 
4 Urgences, hôpital de Colmar, Colmar, France 
5 Urgences, Saint-Joseph, Paris, France 
6 Urgences, hôpital de Coulommiers, Coulommiers, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les ultratrails (UT) connaissent aujourd’hui un intérêt croissant. Le marathon des sables (MDS) est un UT « mythique » avec 250kilomètres sur 6jours en 5 étapes (34, 41, 37,5, 81,5, et 42,2km), en autosuffisance alimentaire, dans des conditions extrêmes : une température élevée proche des 40°C, de grandes variations de température la nuit et une faible hygrométrie (5 %). Aucune étude descriptive des manifestations cutanées spécifiques à cette course n’avait été jusqu’alors réalisée.

Matériel et méthodes

En avril 2014 s’est déroulée la 29e édition du MDS dans le désert marocain avec 1050 coureurs engagés. L’assistance médicale était composée de 57 « doctrotters » (médecins urgentistes-réanimateurs, cardiologue, chirurgien, dermatologue, infirmiers, podologues). Les coureurs disposaient d’une carte médicale sur laquelle étaient consignées les consultations ou soins médicaux. Une étude descriptive des manifestations cutanées observées et des traitements proposés a été réalisée.

Observations

Deux sur trois des concurrents ont été vus pour des soins cutanés. Les manifestations cutanées étaient dominées par les dermites traumatiques des pieds (érythème, phlyctène, ou érosions/ulcérations cutanées) localisées aux zones de frottement (orteils, talon, points d’appui plantaires). Des dermites d’irritations étaient observées aux zones d’appui et de frottement du sac. Les autres dermatoses étaient : miliaire sudorale, photodermatose (coup de soleil, allergie solaire), œdèmes des extrémités, dermohypodermite, capillarite purpurique, impétiginisation, lymphangite, adénopathies inguinales « dermopathiques », toxidermie, piqûre. Du fait de la faible hygrométrie aucune mycose n’était observée. Neuf cent dix-sept coureurs, soit 87 % des coureurs ont terminé l’épreuve.

Discussion

Les problèmes cutanés étaient dominés par les problèmes des pieds. Certaines dermatoses spécifiques étaient identifiées : miliaire sudorale (sous les manchons de compression), œdème des extrémités d’origine multiple (insuffisance veinolymphatique, apports hydrosodés). Les lésions cutanées traumatiques des pieds même sévères sont « gérables » avec des soins simples mais adaptés à la course à pied (affaissement des bulles, découpage du toit des bulles, éosine aqueuse, compresse, tulle gras, pansement adhésif). L’identification des facteurs de risque de survenue des problèmes cutanés des pieds et du développement des œdèmes des extrémités justifie la mise en place d’une étude prospective clinicobiologique.

Conclusion

Les UT se développent. Une meilleure connaissance des pathologies associées est nécessaire. Cette étude constitue la première étude descriptive spécifique dermatologique d’un UT.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Course, Oedème, Phlyctène, Photodermatose


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 141 - N° 12S

P. S359-S360 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prévalence des insomnies chez les patients présentant un eczéma chronique sévère des mains en France
  • B. Halioua, G. Rostain, C. Aubin, C. Murat, O. Chosidow
| Article suivant Article suivant
  • Cabines de bronzage : étude des motivations et croyances des utilisateurs et non-utilisateurs dans la population lilloise
  • C.S. Scalbert, M. Grenier, C. Maire, O. Cottencin, A. Bonnevalle, H. Béhal, A. Duhamel, R. Glantenet, L. Mortier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.