Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Obésité, dénutrition, dépendance : étude rétrospective (2003–2013) de l’évolution dans un service de dermatologie hospitalo-universitaire - 24/11/14

Doi : 10.1016/j.annder.2014.09.315 
A. Servy 1, , E. Sbidian 1, F. Hemery 2, L. Valeyrie-Allanore 1, S. Duval 1, J. Thomas 3, X.-J. Chevalier 3, O. Chosidow 1, P. Wolkenstein 1
1 Dermatologie, AP–HP, Créteil, France 
2 Information médicale, AP–HP, Créteil, France 
3 Rhumatologie, AP–HP, Créteil, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’obésité, la dénutrition et la dépendance sont des enjeux de santé publique qui impactent la prise en charge des patients hospitalisés dans toutes les disciplines, notamment dans le nursing. Notre objectif était de déterminer l’évolution au cours du temps de ces comorbidités et déterminer d’éventuelles spécificités dermatologiques en les comparant à un service d’une discipline proche, la rhumatologie.

Patients et méthodes

L’ensemble des séjours des patients hospitalisés du 01/01/2003 au 31/12/2013 en dermatologie (20 lits dont 2 lits USI) et rhumatologie (25 à 27 lits dont 10 d’hôpital de semaine) ont été extraits rétrospectivement de la base d’information médicale de l’hôpital d’étude. L’IMC était renseigné depuis 2006 à partir du logiciel Actipidos®. Les comorbidités suivantes ont été extraites du PMSI : dénutrition, obésité, état grabataire/mobilité réduite, démence. Ces caractéristiques ont été comparées sur 3 périodes (1 : 2003–2007 ; 2 : 2008–2010 ; 3 : 2011–2013). L’analyse a été effectuée à l’aide du test de Mann-Whitney ou le test du Chi2. Une valeur de p0,016 était considérée comme significative (correction de Bonferroni).

Résultats

Ont été inclus 12 413 patients (6180 en dermatologie, 6233 en rhumatologie) dont 45,8 % d’homme d’âge moyen 55ans (17–92ans ; 20,6 %75ans) ; 859 étaient grabataires ou de mobilité réduite (6,9 %), 696 obèses (5,6 %), 383 déments (3,1 %) et 259 malnutris/dénutris (2,1 %). Il existait une différence significative entre les patients hospitalisés pendant la 1re période versus la 3e concernant : l’âge (54 vs 56ans, p=0,002), notamment chez les75ans (19,5 vs 21,3 %, p=0,012), l’obésité (2,4 vs 10,7 %, p<10−4), la dénutrition (0,7 vs 4,7 %, p<10−4) et la mobilité réduite (1,8 vs 11,9 %, p<10−4). Il existait également une différence significative entre la 2e et 3e période concernant l’obésité (6,1 vs 10,7 %, p<10−4) et la dénutrition (1,8 vs 4,7 %, p<10−4). Ces données étaient comparables entre les 2 services concernant l’obésité et la mobilité réduite. Le personnel paramédical était stable en nombre dans les 2 services durant les 3 périodes.

Discussion

Les patients hospitalisés en dermatologie et en rhumatologie sont significativement de plus en plus âgés, dénutris, obèses ou de mobilité réduite sur une période de dix ans. Ces résultats sont conformes à ceux attendus par rapport aux données épidémiologiques nationales (vieillissement de la population générale et une augmentation de la prévalence de l’obésité, étude ObEpi 2012 : 8 % en 1997 vs 14 % en 2012 chez les18ans). En 10ans, la charge en soins des patients hospitalisés s’est accrue dans les deux services alors même que la densité en personnel paramédical est inchangée. Ce travail constitue ainsi un argumentaire pour négocier avec les autorités de santé l’adaptation des équipements et personnel à la population de patients désormais hospitalisée en dermatologie (et rhumatologie).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Comorbidités, Épidémiologie, Santé publique


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 141 - N° 12S

P. S365 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Facteurs influençant la durée moyenne de séjour dans un service de dermatologie. Étude rétrospective au CHU d’Amiens
  • F. Dhaille, G. Chaby, A. Bernardy-Prud’homme, E. Lewandowski, C. Lok
| Article suivant Article suivant
  • La santé dans l’industrie du tatouage : une étude observationnelle de 448 tatoueurs français
  • N. Kluger

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.