Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Association génétique entre l’allèle HLA-C*0701 et les lentigines solaires dans une population caucasienne - 24/11/14

Doi : 10.1016/j.annder.2014.09.320 
V. Laville 1, S. Le Clerc 1, K. Ezzedine 2, 3, I. Berlin 4, W. Carpentier 5, R. Jdid 4, P. Galan 2, S. Hercberg 2, 6, C. Guinot 7, 8, F. Morizot 4, J. Latreille 4, , E. Tschachler 9, J.-F. Zagury 1
1 Équipe génomique, bioinformatique et applications, chaire de bioinformatique, Conservatoire national des arts et métiers, Paris, France 
2 Équipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle (EREN) UMR U1153 Inserm, U1125 Inra, Cnam, université Paris 13, centre de recherche en épidémiologies et biostatistiques Sorbonne Paris Cité, UFR SMBH, Bobigny, France 
3 Département de dermatologie, hôpital Saint-André, Bordeaux, France 
4 Département biologie & beauté des femmes, Chanel R&T, Pantin, France 
5 Plate-forme post-génomique P3S, hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris, France 
6 Département de santé publique, hôpital Avicenne, Bobigny, France 
7 CERIES, Neuilly-sur-Seine, France 
8 Laboratoire d’informatique, université François-Rabelais, Tours, France 
9 Département de dermatologie, université médicale de Vienne, Vienne, Autriche 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

À ce jour, à notre connaissance aucune étude d’association génomique n’a spécifiquement recherché de liens avec les lentigines solaires. Nous avons réalisé une étude GWAS chez 502 femmes françaises caucasiennes pour identifier des gènes ayant un impact sur les lentigines solaires.

Patientes et méthodes

Une étude transversale a été menée au sein de la cohorte SUVIMAX, sur un échantillon de femmes volontaires d’Île-de-France (44-70ans à l’inclusion). Trois photographies numériques du visage de chaque volontaire ont été prises. Un dermatologue a ensuite examiné la sévérité des lentigines du front et de la joue à l’aide d’une échelle ordinale photographique. Puis, un score de lentigines global qui combine les deux zones précédentes a été calculé. L’ADN a été extrait d’un échantillon de sang et analysé grâce à une puce à haut-débit Illumina Human Omni1-Quad contenant 1 140 000 marqueurs génétiques. Après les contrôles de qualité, 795063 polymorphismes nucléotidiques (SNPs) ont été analysés. Les relations entre les SNPs et la sévérité des lentigines solaires ont été étudiés par des régressions linéaires ajustées sur l’âge, l’indice de masse corporelle, le tabagisme, l’exposition solaire au cours de la vie, le statut hormonal, et les deux principaux vecteurs propres issus de la stratification de la population. L’imputation des allèles HLA classe I et II ont été réalisées à l’aide du logiciel SNP2HLA.

Résultats

Un groupe de 9 SNPs, localisés sur le chromosome 6, présentent un signal inférieur à un False discovery rate de 25 %. Ces SNPs se regroupent en deux blocs distincts. Un de ces blocs est à l’intérieur de la région HLA. Les allèles mineurs de ces SNPs sont associés avec un score de lentigines solaires plus faible et avec une expression moindre de HLA-C. Ces SNPs sont également en déséquilibre de liaisons avec l’allèle HLA-C*0701 (r2=0,95). L’autre bloc, correspond à des SNPs inter-géniques et sont situés à 11 mégabases de la région HLA. Ces derniers SNPs présentent un lien avec la sévérité des lentigines sur le front qui passe le seuil de Bonferroni (p=1,37×10−8). Ces signaux sont conservés lorsque les autres SNPs sont ajoutés comme covariables dans l’analyse.

Discussion

Notre étude a mis en évidence un lien entre la sévérité des lentigines, HLA et l’immunité. La présence de l’allèle HLA-C*0701 est associée avec une meilleure réponse des lymphocytes CD8+ au mélanome. Cet allèle pourrait donc jouer un rôle protecteur dans le développement des lentigines solaires. Cependant, la diminution de l’expression du gène HLA-C suggère un mécanisme plus complexe.

Conclusion

Ces résultats sont à confirmer par des études de réplication. De plus, il serait nécessaire de mener une analyse moléculaire plus précise ou une recherche d’interactions génétiques devrait également être conduite afin de mieux comprendre la relation entre l’immunité et le développement de lentigines solaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : GWAS, HLA-C*0701, Lentigines solaires


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 141 - N° 12S

P. S367-S368 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Acanthosis nigricans : quand maigrir ne suffit pas…
  • E. Bourrat, G. Hickman, F. Cordoliani, M. Bagot, C. Baumann
| Article suivant Article suivant
  • Pseudoxanthome élastique (PXE) associé à un digénisme ABCC6/GCCX
  • M. Etienne, M. Hosen, G. Leftheriotis, J.-M. Ebran, E. De Maistre, O. Vanakker, L. Martin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.