Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le déficit en dedicator of cytokinesis 8 gene (DOCK8) : à propos d’un nouveau cas - 24/11/14

Doi : 10.1016/j.annder.2014.09.337 
N. Guerouaz 1, , N. Ismaili 1, M.A. Bousfiha 2, F. Ailal 2, C. Picard 3, B. Hassam 1, K. Senouci 1
1 Dermatologie, vénérologie, hôpital Ibn Sina, Rabat, Maroc 
2 Unité d’immunologie, service de pédiatrie I, hôpital Ibn Rochd, Casablanca, Maroc 
3 Centre d’étude des déficits immunitaires, hôpital Necker-Enfants–Malades, AP–HP, Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le déficit en DOCK8 est un déficit immunitaire héréditaire rare lié à des mutations autosomiques récessives du gène dedicator of cytokinesis 8 gene (DOCK8). Il est caractérisé par des infections cutanées récurrentes bactériennes et virales, une susceptibilité aux cancers, une lymphopénie et une élévation du taux d’IgE sériques. Le déficit en DOCK8 est un déficit immunitaire combiné associé à une élévation des IgE qui a été caractérisé moléculairement en 2009.

Observations

Un enfant de 4ans, issu de parents consanguins, présentait depuis l’âge de 6 mois une dermatite eczématiforme surinfectée par des molluscums contagiosums étendus sur tout le corps. L’évolution de l’atteinte cutanée était marquée par l’installation d’une érythrodermie sèche très prurigineuse et d’abcès à Staphylococcus aureus au niveau du tronc et des membres. Le patient présentait également des infections ORL récurrentes, une poly-allergie alimentaire, un retard staturo-pondéral à −4DS, et un faciès léonin. Le bilan biologique objectivait une lymphopénie (2000/mm3), une hyperéosinophilie (21 000/mm3) et une hyperIg E (16 000UI/mL) franches. L’analyse des sous-populations lymphocytaires par cytométrie en flux identifiait une lymphopénie T CD4+ et CD8+. L’ensemble de ces anomalies faisait évoquer un déficit immunitaire combiné. L’analyse génomique au MLPA (Multiplex ligation-dependent probe amplification) mettait en évidence une large délétion homozygote du gène DOCK8, des exons 6 à 20. La même mutation était identifiée à l’état hétérozygote chez la mère.

Discussion

Le déficit immunitaire combiné par déficit en DOCK8 est dû à des délétions homozygotes ou hétérozygotes récessives qui entraînent une absence de la protéine DOCK8 et donc une lymphopénie T CD4+ et des anomalies fonctionnelles des lymphocytes T CD8+ incluant un déficit de production de cytokines antivirales (TNFα, INFγ) et donc une susceptibilité accrue aux néoplasies et aux infections virales cutanées sévères. La maladie se manifeste dans l’enfance par une dermatite atopique grave, des infections des voies respiratoires hautes et basses récurrentes, des infections cutanées virales et bactériennes étendues incluant des infections herpétiques, des verrues (HPV), Molluscum contagiosum et des infections cutanées bactérienne, notamment à S. aureus, une hyperéosinophilie et des d’IgE sériques élevées. L’allogreffe de cellules souches hématopoïétiques est le seul traitement curatif dans ce déficit immunitaire.

Conclusion

Notre cas s’ajoute aux rares cas décrits dans la littérature et témoigne du large spectre des mutations conduisant à ce déficit. Il souligne, aussi, l’intérêt d’une surveillance régulière vue le risque accru de surinfections et de néoplasies cutanées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Dermatite atopique, Dock8, MLPA


Plan


 Iconographie disponible sur CD et Internet.


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 141 - N° 12S

P. S375-S376 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Un nouveau cas d’une entité exceptionnelle : la lentiginose blanche
  • S. Banea, C. Moulinas, G. De Cambourg, H. Bochaton, A. Mahé
| Article suivant Article suivant
  • Verrues profuses et résistantes : n’oubliez pas de penser au Whim syndrome
  • R. Gammoudi, A. Aounallah, W. Saidi, E. Zaouali, L. Boussofara, N. Ghariani, B. Sriha, C. Belajouza, M. Denguezli, R. Nouira

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.