Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Incidence du mélanome dans la Loire de 2004 à 2013 : une augmentation significative - 24/11/14

Doi : 10.1016/j.annder.2014.09.376 
A.-C. Biron , C. Chol, J.-L. Perrot, B. Labeille, F. Cambazard
 Dermatologie, CHU Nord, Saint-Étienne, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le mélanome représente le 3e cancer cutané et la première cause de décès par cancer cutanée. Nous rapportons les données de l’incidence du mélanome dans le département de la Loire du 1er Janvier 2004 au 31 décembre 2013, mélanomes colligés dans le cadre de réunions de concertations pluridisciplinaire d’Onco-Dermatologie.

Matériel et méthodes

Les données de populations du département de la Loire utilisées sont celles publiées par l’institut de statistiques et des études économiques (Insee) pour chaque année de 2004 à 2013.

Les taux standardisés d’incidence ont été calculés par méthode de standardisation indirecte en prenant comme référence les taux d’incidence nationaux publiés par FRANCIM.

Observations

Nous avons enregistré au total 1610 cas de mélanomes sur les 10 dernières années. L’incidence du mélanome chez les femmes comme chez les hommes est en nette progression avec en 2004 des taux respectivement de 19,4 et 14,8 contre 27,9 et 29,1 en 2013.

L’âge moyen au diagnostic reste stable sur les 10ans avec un âge moyen en 2004 de 54ans chez les femmes et de 56ans chez les hommes contre respectivement 60 et 64ans en 2013.

Discussion

Les dernières données épidémiologiques nationales estiment à environ 11 176 nouveaux cas en France en 2012 dont 48 % survenant chez l’homme. Elles retrouvent des taux d’incidence (standardisés monde) de mélanome cutané en 2012 de 10,8 chez les hommes et de 11,0 chez les femmes. L’âge moyen au diagnostic d’un mélanome cutané est estimé, en 2012, à 63ans chez l’homme et 60ans chez la femme.

Conclusion

Nous rapportons ici 10ans de notre expérience dans la prise en charge du mélanome avec une nette progression de l’incidence depuis 2004 (chiffres avérés et non estimés). La prévention primaire reste donc un enjeu primordial. Ces données renforcent l’importance d’un dépistage précoce, notamment avec l’émergence de la microscopie confocale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Épidémiologie, Incidence, Loire, Mélanome


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 141 - N° 12S

P. S394 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Lymphome B cutané centro-folliculaire après dix ans de traitement par etanercept
  • J. Fahmy, J.-D. Bouaziz, M. Halabi-Tawil, M.-D. Vignon-Pennamen, M. Bagot
| Article suivant Article suivant
  • À propos de 1610 mélanomes dans le département de la Loire entre 2004 et 2013
  • A.-C. Biron, C. Chol, J.-L. Perrot, B. Labeille, F. Cambazard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.