Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Association d’un mélanosis cutis diffus et d’un syndrome d’activation macrophagique chez un patient avec mélanome métastatique en échappement thérapeutique au vémurafenib : premier cas rapporté - 24/11/14

Doi : 10.1016/j.annder.2014.09.392 
L. Legendre , M.P. Konstantinou, C. Paul, N. Meyer

Roche

BMS

Amgen

GsK

 Dermatologie, université Paul-Sabatier, CHU de Toulouse, Toulouse, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le syndrome d’activation macrophagique (SAM) est une pathologie auto inflammatoire rare et potentiellement létale, définie par des critères clinico-biologiques et cyto-histologiques. Nous rapportons le cas d’un patient présentant un tableau de mélanosis cutis et de bicytopénie fébrile, dans le cadre d’un mélanome métastatique traité par vémurafenib, conduisant au diagnostic de SAM secondaire.

Observations

Un patient de 59ans, présentait un mélanome métastatique avec localisations hépatiques, spléniques et ganglionnaires. Il était traité par vémurafenib en réponse partielle depuis 16semaines. Il était hospitalisé en urgence devant une altération de l’état général, une fièvre à 39°C, un ictère, une mélanose diffuse d’apparition brutale, une mélaninurie macroscopique et une polyadénopathie. Le bilan retrouvait un syndrome inflammatoire biologique, une insuffisance hépatique, une bicytopénie, une hyperferritinémie à 2,5N avec hypertriglycéridémie à 2N. le bilan infectieux bactérien et viral (sérologies VIH, VHB, VHC, VZV, parvovirus B19 et PCR EBV et CMV) était négatif. Une antibiothérapie large spectre était inefficace. Le scanner corps entier confirmait une progression métastatique intrahépatique et intrasplénique. Un myélogramme montrait des images d’érythrophagocytose et des macrophages chargés d’inclusions pigmentaires. L’évolution était rapidement fatale malgré un traitement par dexamethasone.

Discussion

Nous rapportons, à notre connaissance, le premier cas de SAM associé à un mélanosis cutis diffus dans le cadre d’un mélanome métastatique en échappement thérapeutique au vémurafenib. Le mélanome métastatique est une cause rare de SAM secondaire. Dans la littérature, il a été décrit chez trois patients, par une seule équipe. Le melanosis cutis diffus est une présentation rare de mélanome métastatique, correspondant histologiquement à la phagocytose de la mélanine dermique libérée par la lyse tumorale. Dans ce cas, l’image médullaire de macrophages chargés d’inclusions pigmentaires nous incite à émettre l’hypothèse d’un lien étiopathologique entre le SAM et le melanosis cutis.

Conclusion

Premier cas de SAM associé à un mélanosis cutis diffus dans le cadre d’un mélanome métastatique en échappement thérapeutique au vémurafenib.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Mélanome, Mélanosis cutis, Syndrome d’activation macrophagique


Plan


 Iconographie disponible sur CD et Internet.


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 141 - N° 12S

P. S402 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Gangrène de Fournier compliquant une colite auto-immune sous IPILIMUMAB®
  • L. Ferries, C. Boulard, P. Carvalho, N. Litrowski, A.-B. Duval-Modeste, P. Joly
| Article suivant Article suivant
  • Le syndrome de Fanconi : un nouvel effet indésirable rénal induit par le vémurafénib
  • D. Denis-Maurice Mac Carthy, N. Franck, F. Fichel, C. Levi, N. Dupin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.