Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le fardeau du vitiligo : évaluation selon le phototype - 24/11/14

Doi : 10.1016/j.annder.2014.09.402 
K. Ezzedine 1, 2, C. Taieb 3, , A. Taieb 2, 4
1 Service de dermatologie et de dermatologie pédiatrique, hôpital Saint-André, Bordeaux, France 
2 Centre de référence des maladies rares de la peau, hôpital Pellegrin, Bordeaux, France 
3 Santé publique, Pierre-Fabre, Paris, France 
4 Service de dermatologie et de dermatologie pédiatrique, hôpital Pellegrin, Bordeaux, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le vitiligo touche prés de 0,5 % de la population générale et constitue l’une des principales causes de défiguration. À ce jour, le fardeau de la maladie en fonction du phototype n’a jamais été étudié dans les pays du Nord (Europe et États-Unis plus particulièrement)

Patients et méthodes

Évaluer si la souffrance induite par le vitiligo dans la vie quotidienne était différente selon le phototype. En France, la législation ne permet pas la réalisation d’évaluation dite ethnique. Pour y remédier nous avons utilisé le phototype. Il nous a permis de regrouper les sujets à peau claire ou intermédiaire versus les sujets à peau mate et noire. Le choix des termes abordés ont été la résultante d’un verbatim recueilli auprès d’un groupe de patients confrontés au vitiligo.

Résultats

Cent vingt-trois sujets, deux groupes : Les sujets à peau noire et mate (n=27, phototype : IV, V et VI) ont été plus nombreux à exprimer un « sentiment de découragement » (45,5 % vs 29,4 %, p=0,002), à souffrir du « regard des autres (68,2 % vs 41,4 %, p=0,003), à éprouver de « la difficulté pour répondre aux questions » (54,5 % vs 29,4 %, p=0,0001), à craindre des « répercussions sur leur apparence physique » (68,2 % vs 53,3 %, p=0,02). Ils étaient également significativement plus nombreux à considérer le vitiligo comme « un handicap » (50 % vs 29,4 %, p=0,03). En ce qui concerne la sexualité, les sujets ont été interrogés sur leur propre libido et sur celle de leur partenaire. Ni pour l’un, ni pour l’autre une différence n’a été observée. Les difficultés à l’embauche et la crainte d’une transmission à l’un de leur enfant n’ont pas été exprimés de façon différente.

Discussion

Il y a une différence notable dans le fardeau associé au vécu du vitiligo entre les patients à peau foncée et ceux à peau claire.

Conclusion

Ceci devrait être pris en compte dans le cas d’intervention thérapeutique avec une composante psychologique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Fardeau, Phototype, Vitiligo


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 141 - N° 12S

P. S406-S407 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prévention solaire en milieu scolaire : UV, dose érythèmale, synthèse de vitamine D et prévention solaire font-ils bon ménage ?
  • E. Mahe, M. de Paula Corrêa, I. Vouldoukis, S. Godin-Beekmann, M. Haeffelin, M.-L. Sigal, A. Beauchet
| Article suivant Article suivant
  • Urticaire de contact sévère à la chlorhexidine chez un jeune enfant
  • C. Duretz, F. Grange, P. Bernard, A. Grange

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.