Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Efficacité du certolizumab dans un cas de pyoderma gangrenosum disséminé et réfractaire - 24/11/14

Doi : 10.1016/j.annder.2014.09.459 
C. Hurabielle 1, , P. Schneider 1, C. Baudry 2, M. Bagot 1, M. Allez 2, M. Viguier 1
1 Dermatologie, hôpital Saint-Louis, Paris, France 
2 Gastro-entérologie, hôpital Saint-Louis, Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le pyoderma gangrenosum (PG) est une dermatose neutrophilique rare, isolée ou associée à certaines pathologies inflammatoires comme les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI). La réponse thérapeutique est habituellement bonne sous corticothérapie orale (CTCo) mais certaines formes sont récalcitrantes et représentent un véritable challenge. Nous rapportons un cas de PG traité avec succès par certolizumab (Cimzia®), après échec ou contre-indication à d’autres anti-TNF.

Observations

Une femme de 27ans avec une maladie de Crohn (MC) évoluant depuis 15ans, développait un volumineux PG de la jambe gauche. Celui-ci survenait alors qu’elle était sous CTCo 40mg/j (0,5mg/kg). L’infliximab était contre indiqué du fait d’un bronchospasme lors d’une injection, ayant récidivé lors d’un protocole de désensibilisation, et l’adalimumab avait été arrêté 2ans plus tôt pour échec sur le plan digestif. Une CTCo à 1mg/kg, et des perfusions de ciclosporine (CYC) ne permettaient pas de contrôler le PG. Après 6mois d’évolution et échec ou intolérance à divers autres traitements (Disulone®, méthotrexate, tacrolimus oral), d’autres lésions de PG survenaient sur l’abdomen, les bras et le cuir chevelu. Des bolus de Solumédrol® permettaient un contrôle de l’extension des lésions, mais pas la rémission. Seule l’introduction du traitement par certolizumab 400mg (S0, S2, S4 puis mensuellement) en association avec le traitement de fond (prednisone 25mg et tacrolimus 8mg), permettait la cicatrisation complète des lésions avec un délai de 11mois et permettait la décroissance progressive de la CTCo à 5mg/j, avec également un contrôle de la MC.

Discussion

Le certolizumab, anticorps monoclonal pégylé anti-TNF, a l’AMM en Europe dans la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite et le rhumatisme psoriasique. Il est approuvé aux États-Unis dans le traitement de la MC. Les anti-TNF ont montré une efficacité dans le PG : l’infliximab était supérieur au placebo dans une étude sur 13 patients, et plusieurs cas ont rapporté l’efficacité de l’etanercept ou de l’adalimumab. Un seul autre cas d’efficacité du certolizumab dans le PG a été rapporté. Comme dans notre observation, il s’agissait d’un PG disséminé et résistant à de nombreux traitements immunomodulateurs et immunosuppresseurs, et le certolizumab permettait un contrôle à la fois du PG et de la maladie inflammatoire sous-jacente.

Conclusion

Le certolizumab semble être une nouvelle arme thérapeutique des PG résistants aux traitements habituels et une alternative en cas d’intolérance ou d’inefficacité d’autres anti-TNF.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Certolizumab, Maladie de Crohn, Pyoderma gangenosum


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 141 - N° 12S

P. S432-S433 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pyoderma gangrenosum familial : à propos de 2 cas
  • A. Ahmed Messaoud, L. Taibi, D. Bouharati, A. Ammar Khodja, I. Benkaidali
| Article suivant Article suivant
  • Efficacité de la photophérèse dans un cas de maladie de Crohn cutanée sévère
  • M. Bataille, S. Buche, C. Becquart, D. Staumont-Sallé, E. Delaporte

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.