Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

À propos d’un cas : réaction paradoxale sous ustékinumab - 24/11/14

Doi : 10.1016/j.annder.2014.09.462 
Z. Deheb , J.-L. Schmutz, A.-C. Bursztejn, C. Poreaux, A. Barbaud
 Dermatologie, CHU de Nancy, Nancy, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’ustékinumab est un anticorps monoclonal humain inhibant les interleukines 12 et 23 utilisé en traitement du psoriasis en plaques modéré à sévère de l’adulte en cas d’inefficacité ou de contre-indication des traitements systémiques. Nous rapportons le cas d’un patient ayant présenté des lésions eczématiformes sous ustékinumab.

Observations

Un patient âgé de 62ans était traité pour un psoriasis en plaques sévère depuis 2003 par dermocorticoïdes, rétinoïdes, PUVA thérapie, UVB TL01. La ciclosporine, malgré son efficacité, était arrêtée en raison de l’apparition d’une artérite des membres inférieurs et d’une hypertension artérielle. La prise de méthotrexate s’était compliquée de cytolyse hépatique. L’ustékinumab était donc débutée à la posologie de 45mg à j0, j30 puis toutes les 12semaines. Les lésions de psoriasis initialement généralisées ont quasiment régressé à j30. Le patient présentait suite à la 4e injection une récidive de psoriasis localisée à la nuque et à la scapula. La posologie de l’ustékinumab est donc augmentée à 90mg dès la 5e injection sans succès. Il existait également des lésions d’eczéma au niveau du dos, de la nuque et des aisselles. L’analyse histologique des lésions d’eczéma étaient en faveur d’un psoriasis. L’ustékinumab est alors relayé par adalilumab avec une évolution favorable.

Discussion

Nous rapportons, à notre connaissance, le 1er cas de lésions eczématiformes sous ustékinumab et le 2nd de réaction paradoxale sous ustékinumab. Les réactions paradoxales sont définies par l’apparition de lésions de psoriasis ou la réactivation de psoriasis sous anti-TNFα chez les patients traités pour une polyarthrite rhumatoïde ou une maladie de Crohn. L’ustékinumab est utilisée avec succès pour traiter ces poussées. Les manifestations cutanées paradoxales sous anti-TNFα sont bien décrites. Cliniquement, elles correspondent souvent à un psoriasis pustuleux palmo-plantaire, à un psoriasis en plaque de localisation inhabituelle, ou à un psoriasis en gouttes. L’histologie est évocatrice de psoriasis, avec une spongiose ou des aspects lichénoïdes. Le 1er cas de réaction paradoxale sous ustékinumab était une poussée de psoriasis pustuleux disparaissant à l’arrêt du traitement. Dans le cas présenté ici, l’aspect clinique était celui d’un eczéma, survenu à 1 an de l’instauration de l’ustékinumab. L’hypothèse d’un échappement thérapeutique, rapporté dans 11 % des cas sous ustékinumab ne peut totalement être écartée.

Conclusion

Une éruption cutanée eczématiforme sous ustékinumab doit faire évoquer une réaction paradoxale et faire modifier le traitement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Eczématiforme, Psoriasis, Réaction paradoxale, Ustékinumab


Plan


 Iconographie disponible sur CD et Internet.


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 141 - N° 12S

P. S434 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les dermatoses neutrophiliques : expérience du service de dermatologie du CHU Hassan II de Fès
  • H. Bouzidi, R. Chakiri, M. Meziane, F.Z. Mernissi
| Article suivant Article suivant
  • Facteurs de risque des éruptions psoriasiformes paradoxales aux anti-TNF chez les patients traités pour MICI : étude prospective
  • C. Garny de la Rivière, F. Brazier, J.-L. Dupas, M. Fumery, A. Dadban, C. Lok, G. Chaby

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.