Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Profil épidémiologique, clinique, thérapeutique et évolutif des malades infectés par le VIH hospitalisés dans le service de dermatologie-MST du centre hospitalier universitaire de Conakry - 24/11/14

Doi : 10.1016/j.annder.2014.09.478 
M. Keita 1, , M. Diakité 1, M.M. Soumah 1, B. Diané 1, F.A. Traoré 2, T.M. Tounkara 1, D. Sylla 3, H. Baldé 1, A.D. Camara 1, A. Camara 1, M. Cissé 1
1 Dermatologie-MST, université Gamal Abdel Nasser, CHU de Conakry, Conakry, Guinée 
2 Maladies infectieuses et tropicales, université Gamal Abdel Nasser, CHU de Conakry, Conakry, Guinée 
3 Unité de soins intensifs, université Gamal Abdel Nasser, CHU de Conakry, Conakry, Guinée 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’infection par le VIH est le développement du virus dans l’organisme de l’homme. Elle est caractérisée par la destruction progressive des lymphocytes CD4 responsable d’une défaillance immunitaire favorisant ainsi le développement d’infections opportunistes graves et des tumeurs. En guinée l’épidémie est généralisée avec un taux de prévalence de la population adulte estimé à 1,5 %. L’objectif de cette étude était de décrire les profils épidémiologiques, cliniques, thérapeutiques et évolutifs des malades infectés par le VIH hospitalisés dans le service dermatologie-MST du CHU de Conakry.

Patients et méthodes

Étude rétrospective de type descriptif menée de 2000 à 2010 à partir des dossiers d’hospitalisation dans le service de dermatologie-MST du CHU de Conakry. Tous les dossiers de malades hospitalisées pour prise en charge de l’infection par le VIH ont été inclus. La collecte des données a été faite à partir d’une fiche d’enquête préalablement établie. Les variables collectées étaient : la fréquence, les données démographiques habituelles (âge, sexe, profession, situation matrimoniale, domicile habituel) les infections opportunistes, les stades de l’infection par le VIH selon OMS, l’association antirétrovirale utilisée et l’issue de la maladie.

Résultats

Nous avons colligé 804 cas (35,12 %) d’infection par le VIH sur un effectif de 2289 malades hospitalisés. Il s’agit de 423 femmes et 381 hommes, tous infectés par le VIH1 (98,02 %) et le VIH dual (1,98 %). L’âge moyen était de 37,14±0,10. Les mariés étaient plus touchés (57,34 %) avec une prédominance du régime polygame (33,70 %). La durée moyenne de séjour était de 14,31±0,09jours. Les infections opportunistes étaient dominées par la candidose oropharyngée (45,39 %), la tuberculose pulmonaire (20,77 %), la gastro-entérite (16,92 %) et la maladie de Kaposi (15,92 %). Quarante-neuf pour cent et 33,58 % des malades étaient respectivement aux stades III et IV de l’OMS avec des CD4<200 cellules/mm3. Plus de la moitié des malades (66,20 %) présentaient au moins deux infections opportunistes associées. Quatre-vingt-douze pour cent des malades étaient sous traitement de première ligne à base de zidovudine, lamivudine et Névirapine. L’évolution était marquée par un taux de décès de 31,84 %.

Discussion

Avec 35 % de cas d’infection par le VIH parmi les malades hospitalisés, notre étude prouve qu’en Guinée l’épidémie du VIH est généralisée. le retard diagnostic explique l’importance des infections opportunistes. Les caractéristiques épidémiologiques, cliniques, thérapeutiques évolutives décrites chez nos malades sont proches de celles rapportées par la plupart des auteurs.

Conclusion

Malgré les campagnes de sensibilisation, la disponibilité et la gratuité des antirétroviraux, la prévalence hospitalière de l’infection par le VIH et la mortalité restent encore élevées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Clinique, Épidémiologie, Évolutif, Psoriasis, Thérapeutique, VIH


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 141 - N° 12S

P. S441-S442 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La syphilis à Montpellier au CDAG-CIDDIST et dans le service de dermatologie du CHRU de 2002 à 2011
  • F. Amelot, E. Picot, A. Meusy, C. Rousseau, M. Brun, B. Guillot
| Article suivant Article suivant
  • Co-infection VIH et virus de l’hépatite B au service d’hématologie de l’hôpital national Ignace Deen (Guinée-Conakry)
  • M. Keita, A.G. Fadiga, M.M. Soumah, D. Sylla, F.A. Traore, B. Biané, T.M. Tounkara, A.D. Camara, H. Baldé, A. Camara, A. Doumbouya, M. Cissé

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.