Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dermatophytose profonde à Microsporum canis chez un patient immunocompétent - 24/11/14

Doi : 10.1016/j.annder.2014.09.513 
D. Guedes De Carvalho 1, , E. Pape 1, M. Bataille 1, E. Delaporte 1, 2, D. Staumont-Sallé 1, 2
1 Dermatologie, hôpital Claude-Huriez, Lille, France 
2 Université Lille 2, Lille, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les dermatophytes sont responsables d’atteintes de la peau glabre généralement circonscrites à l’épiderme. De rares atteintes du derme profond ont été rapportées et se manifestent par des lésions nodulaires et pustuleuses. Nous rapportons un cas de dermatophytose profuse à Microsporum canis.

Observations

Un homme de 42ans consultait pour une éruption pustuleuse prurigineuse des membres et du tronc. Il avait été traité 3 mois auparavant par des séances de photothérapie pour un psoriasis puis de l’application de dermocorticoïdes. L’examen clinique mettait en évidence des lésions papulo-pustuleuses violacées, certaines de grande taille, localisées sur les membres et le tronc. Il existait également de discrètes macules érythémateuses à centre squameux sur les bras. Il n’y avait pas d’atteinte muqueuse, ni des phanères et aucune adénopathie palpée. Le reste de l’examen clinique était sans particularité chez un malade en bon état général. Nous suspections une vasculite pustuleuse ou des localisations cutanées d’une infection fongique systémique. Le bilan biologique était normal. La biopsie cutanée mettait en évidence une lésion de folliculite aiguë suppurée avec présence de filaments mycéliens endo- et exothrix. Un prélèvement de squame et de pustule révélait la présence de M. canis. La sérologie VIH était négative, l’électrophorèse des protéines sériques était normale et aucun antécédent n’était en faveur d’une immunodéficience. Un traitement par griséofulvine était introduit et permettait une évolution favorable. Parmi les animaux de l’entourage, l’infection d’un chat était diagnostiquée et traitée.

Discussion

Nous rapportons un cas de dermatophytose papulo-nodulaire et pustuleuse diffuse liée à M. canis chez un patient immunocompétent. Il s’agit d’une présentation clinique rare, décrite généralement dans un contexte d’immunodéficience. Chez notre patient, une application initiale de dermocorticoïdes et la réalisation de séances de photothérapie sont probablement responsables de la diffusion des lésions. L’agent le plus fréquemment impliqué dans ces formes profondes est le Trichophyton rubrum. Ces formes nécessitent un traitement systémique du fait de la pénétration insuffisante des traitements locaux dans le derme.

Conclusion

Il s’agit d’une observation rapportant une forme atypique profuse de dermatophytose à M. canis chez un malade immunocompétent.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Dermatophytose, Immunocompétent, Microsporum canis


Plan


 Iconographie disponible sur CD et Internet.


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 141 - N° 12S

P. S458 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Aspects épidémiologiques et mycologiques des teignes au Bénin en 2013
  • F. Atadokpede, A. Ogouyemi-Hounto, C. Koudoukpo, H. Adégbidi, D. Kindé-Gazard, H. Yedomon, A. Massougbodji, F. do Ango-Padonou
| Article suivant Article suivant
  • Dermatophytose granulomateuse exubérante dans les suites d’une transplantation rénale
  • V. Doffoel Hantz, C. Roux, M. Essig, J.-C. Aldigier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.