Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Ulcération pénienne : ne pas méconnaître une artérite - 24/11/14

Doi : 10.1016/j.annder.2014.09.521 
F.-X. Danlos 1, , A. Saussine 1, V. Gautier 2, S. Fouéré 3, L. Polivka 1, P. Mongiat-Artus 4, M. Bagot 1, M. Rybojad 1
1 Dermatologie, hôpital Saint-Louis, AP–HP, Paris, France 
2 Médecine vasculaire, HEGP, AP–HP, Paris, France 
3 Centre clinique et biologique des MST, Paris, France 
4 Urologie, hôpital Saint-Louis, AP–HP, Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Nous rapportons un cas original d’ulcération pénienne révélant une artérite distale.

Observations

Un homme de 41ans consultait pour une ulcération du gland, évoluant depuis 2mois. Il s’agissait d’un patient ayant une consommation tabagique estimée à 20paquets-année, et une consommation quotidienne de cannabis. Il n’avait pas d’autre facteur de risque cardiovasculaire. Sa principale comorbidité était une maladie de Verneuil se manifestant par des abcès fessiers et inguinaux, sans traitement de fond. Le patient décrivait une dysfonction érectile brutale complète, depuis 1 an, secondairement associée à une ulcération douloureuse du sillon balano-préputial, à fond fibrineux, s’étendant progressivement. Les examens suivants étaient normaux ou négatifs : hémogramme, fonctions rénale et hépatique, glycémie, bilan lipidique, sérologies virales (VHB, VHC, VIH), prélèvements locaux microbiologiques. La biopsie de l’ulcère objectivait des remaniements fibro-inflammatoires peu spécifiques du chorion. L’évolution était péjorative avec extension de l’ulcération, douleurs, méatite nécrotique et aspect livedoïde du prépuce. Le patient décrivait une claudication douloureuse des plantes. À l’examen, on notait un discret livedo des membres inférieurs et une abolition des pouls pédieux et tibiaux postérieurs. L’angioTDM objectivait un aspect grêle des artères sous les trépieds jambiers, et l’artériographie montrait un aspect d’artérite distale « Buerger-like » (occlusion des artères tibiale antérieure et distale radiale gauches, sténose distale tibiale postérieure gauche, pas d’atteinte des artères iliaques internes, artères bulbo-caverneuses démodulées, sans circulation collatérale). L’arrêt du tabac était encouragé et un traitement par ilomédine était débuté permettant un début de cicatrisation.

Discussion

Il s’agit d’un cas original d’artérite distale « Buerger-like » révélée par une ulcération du gland et inaugurée par une dysfonction érectile. La maladie de Buerger ou thromboangéite oblitérante est une maladie inflammatoire vasculaire non athéromateuse. Elle se manifeste par une claudication intermittente, des troubles trophiques à type de phénomène de Raynaud, d’ulcération et/ou de nécrose distale pouvant conduire à une amputation, chez des sujets jeunes, fumeurs, de sexe masculin. Même si le rôle du tabac est certain, le mécanisme précis de la maladie est inconnu. Seules 2 observations de nécrose ischémique pénienne ont été rapportées. La dysfonction érectile est également un symptôme possible de la maladie de Buerger. Dans notre cas, l’artériographie n’était pas typique de maladie de Buerger (4 axes non atteints et absence de collatéralité) et en faveur d’une artérite diffuse « Buerger-like ».

Conclusion

Une artérite distale de type « Buerger like » peut être révélée par une ulcération isolée du gland. Cette entité doit être connue afin de ne pas retarder un traitement adapté, et éviter une chirurgie délabrante.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Maladie de Buerger, Thromboangéite oblitérante, Ulcération génitale


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 141 - N° 12S

P. S461-S462 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Atrophie narinaire unilatérale post-syndrome de Wallenberg, observation originale d’un cas
  • C. Paugam, H. Aubert, O. Malard, P. Derkinderen
| Article suivant Article suivant
  • Profil clinique et étiologique des vascularites leucocytoclasiques en fonction de l’âge : à propos de 87 cas
  • A. Aounallah, R. Gammoudi, H. Mtawaa, W. Saidi, N. Ghariani, L. Boussofara, M. Denguezli, B. Sriha, C. Belajouza, R. Nouira

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.