Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quel diagnostic devant des papules purpuriques du visage ? - 24/11/14

Doi : 10.1016/j.annder.2014.09.527 
A. Samain , F. Tetard, P. Joly
 Dermatologie, CHU de Rouen, Rouen, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’histiocytose langerhansienne (HL) est une pathologie rare. Nous rapportons la découverte d’une HL associée à une leucémie myélomonocytaire chronique (LMMC) devant des papules purpuriques du visage.

Observations

Un homme de 60ans consultait en dermatologie pour des papules purpuriques du visage. Il était suivi en médecine interne pour une suspicion de sarcoïdose sans preuve histologique, évoquée devant la présence de nodules au fond d’œil, d’une péricardite, d’un épanchement pleural et d’un épisode d’érythème noueux des membres inférieurs.

Le patient présentait des papules purpuriques isolées du visage et des oreilles. Il n’existait pas d’arthralgies ni d’acrosyndrome. Une biopsie était réalisée. L’analyse histologique mettait en évidence des cellules de grande taille à noyau excentré et réniforme « en grains de café ». Les marqueurs PS100 et CD1a étaient très positifs. Le diagnostic d’HL était posé. Les épanchements pleuraux et péricardiques étaient rattachés à l’HL. Le bilan biologique montrait une anémie normocytaire à 7,2g/dL, une thrombopénie à 123g/L et une hyperleucocytose à 20g/L avec 12 % blastes et des monocytes à 1,5g/L. Une dysmyélopoièse très importante, avec 13 % de blastes, était présente au myélogramme. Une scintigraphie osseuse trouvait une hyperfixation épiphysaire diffuse correspondant à l’atteinte médullaire. Le scanner corps entier mettait en évidence un syndrome tumoral avec des adénopathies médiastinales, sus-claviculaires, axillaires, abdomino-pelviennes et une hépatosplénomégalie. Ces résultats permettaient de diagnostiquer une LMMC. Un traitement par Vidaza© était instauré.

Discussion

L’HL est une affection rare (1/200 000) qui touche préférentiellement les sujets jeunes. Le diagnostic est histologique avec mise en évidence de cellules de Langerhans. Les manifestations cutanées observées sont des papules infiltrées croûteuses brunâtres ou purpuriques prédominant sur le tronc, le cou, le visage. Les autres atteintes sont osseuses, pulmonaires, et hématologiques. L’HL est plus rare chez les adultes plus âgés devant alors faire rechercher systématiquement une hémopathie.

Sur une série de 91HL, 22 cas de leucémie étaient retrouvés. Une seconde publication montrait une association entre HL et leucémie dans 22 cas dont 77 % de LMMC. Il existe également quelques cas de LMMC induite par l’étoposide prescrite pour l’HL chez des enfants (âgés de 7 et 5ans).

L’hypothèse physiopathologique concernant cette association HL-LMMC est l’existence d’un clone cellulaire commun.

Conclusion

Chez notre patient, l’analyse histologique des papules purpuriques du visage a permis de diagnostiquer une HL associée à une LMMC.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Histiocytose langerhansienne, Leucémie myélomonocytaire chronique, Papules


Plan


 Iconographie disponible sur CD et Internet.


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 141 - N° 12S

P. S464-S465 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Un rare cas de gangrènes veineuses distales multiples sous fluindione dans un contexte de syndrome des antiphospholipides
  • O. Rimond, C. Morice, F. Comoz, M. Barreau, A. Dompmartin, A. Stefan, L. Verneuil
| Article suivant Article suivant
  • Le prurit : un signe d’appel fréquent dans les neuropathies des petites fibres
  • E. Brenaut, S. Genestet, D. Ménard, P. Marcorelles, L. Misery

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.