Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prise en charge de l’hypertension artérielle résistante. Consensus d’experts de la Société française d’hypertension artérielle, filiale de la Société française de cardiologie - 02/12/14

Doi : 10.1016/j.lpm.2014.07.016 
Thierry Denolle , Bernard Chamontin, Gérard Doll, Jean-Pierre Fauvel, Xavier Girerd, Daniel Herpin, Bernard Vaïsse, Frédéric Villeneuve, Jean-Michel Halimi
 Société française d’hypertension artérielle, 75012 Paris, France 

Thierry Denolle, Société française d’hypertension artérielle, 5, rue des Colonnes-du-Trône, 75012 Paris, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Pour améliorer la prise en charge de l’HTA résistante, la Société française d’HTA, filiale de la Société française de cardiologie publie onze recommandations dont l’objectif principal est d’apporter des informations actualisées ayant la meilleure justification scientifique et qui soient applicables dans la pratique quotidienne des professionnels de santé travaillant dans le système de santé français.

L’HTA résistante est définie par une pression artérielle non contrôlée en consultation et confirmée par des mesures en dehors du cabinet médical, malgré une stratégie thérapeutique comprenant des règles hygiéno-diététiques adaptées et une trithérapie antihypertensive (diurétique thiazidique, bloqueur du SRA [ARA2 ou IEC] et inhibiteur calcique), depuis au moins 4semaines, à dose optimale.

Il convient de rechercher une mauvaise observance et les facteurs qui favorisent la résistance (excès de sel, alcool, dépression et interférences médicamenteuses, substances ayant une action vasopressive).

Si l’HTA résistante est confirmée, il est recommandé de demander l’avis d’un spécialiste en HTA pour rechercher une atteinte d’organe cible, une HTA secondaire.

La stratégie thérapeutique recommandée est la quadrithérapie incluant la spironolactone (12,5 à 25mg/j). En cas de contre-indication ou de non réponse à la spironolactone, ou en présence d’effets indésirables, il est suggéré de prescrire un bêta-bloquant, ou un alpha-bloquant, ou un antihypertenseur central.

L’intérêt de la dénervation rénale étant en cours d’évaluation, il est suggéré que l’indication de cette technique soit posée dans un centre spécialisé en HTA.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

To improve the management of resistant hypertension, the French Society of Hypertension, an affiliate of the French Society of Cardiology, has published a set of eleven recommendations. The primary objective is to provide the most up-to-date information, based on the strongest scientific rationale and which is easily applicable to daily clinical practice for health professionals working within the French health system.

Resistant hypertension is defined as uncontrolled blood pressure (BP) both on office measurements and confirmed by out-of-office measurements despite a therapeutic strategy comprising appropriate lifestyle and dietary measures and the concurrent use of three antihypertensive agents including a thiazide diuretic, a renin–angiotensin system blocker (ARB or ACEI) and a calcium channel blocker, for at least four weeks, at optimal doses.

Treatment compliance must be closely monitored, as most factors that are likely to affect treatment resistance (excessive dietary salt intake, alcohol, depression and drug interactions, or vasopressors).

If the diagnosis of resistant hypertension is confirmed, the patient should be referred to a hypertension specialist to screen for potential target organ damage and secondary causes of hypertension.

The recommended treatment regimen is a combination therapy comprising four treatment classes, including spironolactone (12.5 to 25mg/day). In the event of a contraindication or a non-response to spironolactone, or if adverse effects occur, a β-blocker, an α-blocker, or a centrally acting antihypertensive drug should be prescribed.

Because renal denervation is still undergoing assessment for the treatment of hypertension, this technique should only be prescribed by a specialist hypertension clinic.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 12P1

P. 1325-1331 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Voyage et troubles psychotiques : clinique et recommandations pratiques
  • Charles Vermersch, Pierre Alexis Geoffroy, Thomas Fovet, Pierre Thomas, Ali Amad
| Article suivant Article suivant
  • BPCO : les enjeux actuels de la prise en charge
  • Nicolas Roche, Marc Humbert

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.