Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Diagnostic de la dysfonction des cordes vocales à l’exercice dans l’asthme sévère - 02/12/14

Exercise-induced vocal cord dysfunction in asthma: A new diagnostic method

Doi : 10.1016/j.lpm.2014.05.017 
Jérémie Taverne 1, Philippe Ramon 2, Clément Fournier 2, Stéphanie Fry 1, Benoit Wallaert 1,
1 Université de Lille 2, hôpital Calmette, clinique des maladies respiratoires, service de pneumologie et immuno-allergologie, 59037 Lille cedex, France 
2 Hôpital Calmette, clinique des maladies respiratoires, service d’exploration endoscopique de l’appareil respiratoire, 59037 Lille cedex, France 

Benoit Wallaert, université de Lille 2, hôpital Calmette, clinique des maladies respiratoires, service de pneumologie et immuno-allergologie, boulevard Leclercq, 59037 Lille cedex, France.

Résumé

Objectifs

La dysfonction des cordes vocales (DCV) correspond à une adduction paradoxale non intentionnelle des cordes vocales. Le diagnostic passe par la réalisation d’une laryngoscopie sus-glottique. Il n’existe pas de critères précis pour le confirmer avec certitude. L’objectif de ce travail était d’évaluer une méthode simple d’analyse du comportement des cordes vocales à l’effort permettant d’établir le diagnostic de DCV l’exercice.

Méthodes

Cette étude monocentrique, prospective, a été réalisée entre avril 2012 et mars 2013. Le critère d’inclusion principal était l’existence d’un asthme mal contrôlé avec dyspnée d’effort inexpliquée. Quinze patients ayant un asthme mal contrôlé (13 femmes et 2 hommes) ont été inclus et les données recueillies ont été comparées à celles de patients dyspnéiques non asthmatiques (groupe témoin). Le bilan réalisé comportait une exploration fonctionnelle à l’exercice ainsi qu’une endoscopie sus-glottique sur bicyclette avec mesure de l’angle d’ouverture des cordes vocales (AOCV) à différents temps de l’effort, à l’aide d’un logiciel permettant de définir des critères endoscopiques pour le diagnostic de DCVIE.

Résultats

L’endoscopie sus-glottique sur bicyclette était parfaitement tolérée. L’analyse du groupe témoin permettait de définir la valeur normale de l’AOCV (>49°). Les patients asthmatiques avaient des valeurs de l’AOCV maximal au temps inspiratoire plus basses que les témoins à partir de 50 % de la puissance maximale atteinte (respectivement, 52,8±13,3° et 64,5±8,3°). Quatre patients asthmatiques (26 %) avaient une DCV avec un AOCV au pic de l’effort inférieur à 49°.

Conclusion

L’apport de données objectives avec la mesure de l’AOCV est une nouvelle approche simplifiée dans l’exploration de la DCV. La prévalence de DCV à l’exercice chez les patients asthmatiques mal contrôlés est importante (26 % dans notre série). La DCV, sous-diagnostiquée, est probablement un facteur aggravant la maladie asthmatique, son diagnostic et sa prise en charge permettent d’éviter l’escalade thérapeutique des patients asthmatiques concernés. La DCV fait partie des facteurs d’aggravation de l’asthme. Cette méthode d’analyse du comportement des cordes vocales à l’exercice permet de l’objectiver avec précision.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

Vocal cord dysfunction (VCD) is an under-recognized cause of dyspnea and is difficult to diagnose. The symptoms caused by exercise-induced VCD (IEVCD) often falsely suggest asthma, but there is sometimes a real association between the two diseases. The objective of this study was to evaluate a new, simple method for analyzing vocal cord behavior in the diagnosis of IEVCD, and to clarify the prevalence of IEVCD in an uncontrolled asthma population with unexplained exertional dyspnea.

Methods

This single-center study was conducted prospectively between April 2012 and March 2013. The main inclusion criterion was uncontrolled asthma with unexplained dyspnea. The assessment included cardiopulmonary exercise testing and supraglottal laryngoscopy during exercise with measurement of the vocal cord-opening angle (VCOA).

Data from 15 asthmatic patients were compared with those from 10 non-asthmatic dyspneic patients (controls) to define specific criteria for the endoscopic diagnosis of IEVCD.

Results

Endoscopy during bicycle exercising was well tolerated. Normal value of inspiratory VCOA (itVCOA) was>49°. Values for the itVCOA were lower for asthmatics than for controls when exercising at 50% maximal power (52.8°±13.3° and 64.5°±8.3°, respectively). Four of the 15 asthmatics (26%) demonstrated IEVCD characterized with itVCOApeak of less than 49°.

Conclusion

Measurement of VCOA represents a new, simple method for obtaining objective data in the exploration of VCD. The prevalence of IEVCD in uncontrolled asthmatic patients is important (26% in our small sample). IEVCD is probably an under-diagnosed aggravating factor in asthma, and its diagnosis and management could avoid the therapeutic climbing in asthma. This method of analysis may help to accurately and objectively assess vocal cord dysfunction.

Ce qui était connu

La dysfonction des cordes vocales (DCV), adduction inappropriée des cordes vocales classiquement pendant l’inspiration, est diagnostiquée à l’aide d’une laryngoscopie sus-glottique.
La DCV induite à l’exercice est à l’origine d’une dyspnée pouvant faire évoquer un asthme.
Asthme et DCV peuvent coexister.

Ce qu’apporte l’article

Le diagnostic de DCV est difficile et mal codifié.
Ce travail fournit une méthode simplifiée d’analyse du comportement des CV à l’exercice et confirme que la DCV peut être un facteur de mauvais contrôle de l’asthme avec une prévalence de 25 % chez les patients ayant un asthme mal contrôlé.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 12P1

P. e393-e400 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les blagues sont des vecteurs de stéréotypes. Exemple de la profession médicale à partir de 220 blagues
  • Damien Maurin, Clément Pacault, Brieuc Galès
| Article suivant Article suivant
  • Voyage et troubles psychotiques : clinique et recommandations pratiques
  • Charles Vermersch, Pierre Alexis Geoffroy, Thomas Fovet, Pierre Thomas, Ali Amad

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.